Le Voile

« L’homme ne doit pas se couvrir la tête,

puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu,

tandis que la femme est la gloire de l’homme.

En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme,

mais la femme a été tirée de l’homme ;

et l’homme n’a pas été créé à cause de la femme,

mais la femme a été créée à cause de l’homme.

C’est pourquoi la femme, à cause des anges,

doit avoir sur la tête une marque

de l’autorité dont elle dépend.

Toutefois, dans le Seigneur,

la femme n’est point sans l’homme,

ni l’homme sans la femme.

Car, de même que la femme a été tirée de l’homme,

de même l’homme existe par la femme,

et tout vient de Dieu.

Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans être voilée ? »

1 Corinthiens 11: 7

f

On serait tenté de croire que ces versets viennent du Coran, mais non, ils sont tirés du Nouveau Testament.

Et en lisant dans l’Ancien Testament, nous trouvons des passages qui nous confirment que ce n’était pas une nouvelle règle que Paul essayait d’inculquer aux femmes. En effet, nous lisons dans Genèse 24: 65:

« Rebecca leva aussi les yeux, vit Isaac,

et descendit de son chameau.

Elle dit au serviteur: Qui est cet homme,

qui vient dans les champs à notre rencontre?

Et le serviteur répondit: C »est mon seigneur.

Alors elle prit son voile, et se couvrit. »

Dans le livre d’Esaïe 47: 2:

« Prends les meules et mouds de la farine;

ôte ton voile, relève ta robe,

découvre ta jambe, traverse les fleuves! … »

n

Le port du voile était tellement ancré dans les moeurs et « la mode » des premières servantes du Seigneur que nous en trouvons des exemples, même dans la poésie de Salomon, Cantique des Cantiques 4: 3:

« Voici, tu es belle, mon amie; voici, tu es belle!

Tes yeux sont des colombes

derrière ton voile

Tes lèvres sont comme un fil écarlate,

et ta bouche est agréable;

ta joue est comme un quartier de grenade

derrière ton voile. »

j

Il paraît que le voile chrétien aurait été abandonné seulement au siècle dernier. Cependant certains prétendent qu’il n’était obligatoire que dans les églises, d’où le voile de la mariée et celui de la veuve ainsi que la religieuse qui consacre sa vie à la prière. Mais pourtant, il est bien dit clairement dans le Nouveau Testament (pour ceux qui disent que Jésus avait aboli ces coutumes!!!), 1 Corithiens 11: 5:

« Toute femme, au contraire,

qui prie ou qui prophétise,

la tête non voilée, deshonore son chef:

c’est comme si elle étsit rasée.

Car si une femme n’est pas voilée,

qu’elle se coupe aussi les cheveux.

Or s’il est honteux pour une femme

d‘avoir les cheveux coupés ou d’être rasée,

qu’elle se voile!  »
 

Pourquoi la société occidentale s’acharne autant contre les femmes musulmanes qui choisissent d’obéir à Dieu en portant leur voile, comme si c’était une invention de l’Islam? On retrouve même cette obligation de porter le voile « pour les filles d’hommes libres » et l’interdiction de le porter pour les prostituées dans des lois de certains pays comme l’Assyrie, lois attribuées à Teglath-Phalasar 1er (v. 1000 avant Jésus-Christ).

Si les chrétiennes décident d’enlever le voile que le Seigneur leur a prescrit par pure conformité à la société moderne et à sa mode, nous respectons leur choix. Mais qu’on n’essaie pas de nous stigmatiser en inventant des justifications religieuses à ce choix! 

Les musulmanes elles aussi ont le droit de choisir. Et si elles décident de se voiler, la gloire revient à Allah qui s’exprime clairement en ces termes dans le Coran- Sourate 24: 31:

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards,

de garder leur chasteté,

et de ne montrer de leurs atouts que ce qui en paraît et

qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines;

et qu’elles ne montrent leurs atouts qu’à leurs maris,

ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris,

ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris,

ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères,

ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes,

ou aux esclaves qu’elles possèdent,

ou aux domestiques mâles impuissants,

ou aux garçons impubères qui ignorent

tout des parties cachées des femmes. »

h

Certaines controverses sont nées à partir du suivant verset que certains interprètent comme limitant le port du voile aux femmes du prophète:

« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles,

et aux femmes des croyants,

de ramener sur elles leurs grands voiles :

elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées.

Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

Sourate 33: 59

Mais nous n’en voyons pas la justification puisqu’il inclut tout aussi clairement les « femmes des croyants ».

En somme, le port du voile est un précepte du code vestimentaire de toute servante du Seigneur, quelle que soit sa religion, puisque Dieu a pris le soin de le mentionner dans toutes les Écritures: dans La Bible autant que dans le Coran.

 

Le Voile Islamique est:

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}

Laisser un commentaire




.::Dieu est bon::. |
SEL ET LUMIERE |
islam ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeunes Missionnaires Advent...
| LES ETOILES DE L'EGLISE " L...
| Messages et apparitions