• Accueil
  • > Recherche : haiti sunnisme

La Sunna

27122008

Le terme Sunna (prononcer « Sounnah ») signifie « cheminement » ou « pratique(s) ».L’acception sunnite de ce terme est, généralement, « Tradition Prophétique », ce qui contient la pratique ordinaire du prophète Mahomet, à savoir :

  • ses dires,
  • ses actes,
  • ses approbations explicites ou implicites,
  • ses qualités morales personnelles (selon certains savants du hadith comme Boukhari ou Muslim).

La Sunna, seconde source législative de l’Islam, associée aux règles législatives du Coran qui est la première source de la loi, permet de définir la loi islamique, ou sharia.

b 

Les sciences de la Sunna

Les sciences de la Sunna sont reliées aux biographes du prophète Mahomet ainsi qu’à la collection et à l’explicitation des hadiths. Elles contiennent :

  • la biographie du prophète de l’islam,
  • les dires, actes, qualités morales et personnelles du prophète,
  • les chroniques des événements auxquels le prophète a participé (batailles, exil, rencontres, etc.) ainsi que leur contextualisation,
  • les sources des hadiths (soit la chaîne de personnes ayant rapporté la tradition) ainsi que les opinions et biographies des personnes qui ont rapporté ces hadiths,
  • la connaissance des hadiths abrogés et abrogeant,
  • la connaissance des hadiths qui posent des problèmes de compréhension,
  • la connaissance des hadiths non corroborés.

Les sciences de la Sunna étaient des sciences d’encyclopédistes qui nécessitaient une très grande rigueur, à la fois dans la collection des hadiths, mais aussi dans la recherche d’authenticité qui accompagnait cette collection.

Les ouvrages de hadiths sont encore très étudiés aujourd’hui tout autour du monde, non seulement par les spécialistes en droit islamique, mais aussi par les musulmans soucieux de tirer des enseignements, notamment spirituels de la vie du prophète Mahomet.

nb

Sens étendus du mot dans le Sunnisme

Dans certains contextes, le terme Sunna représente :

  • les pratiques religieuses surérogatoires (non obligatoires) comme la prière ou le jeûne, hors du contexte des cinq piliers ;
  • la loi islamique elle-même.

Exemple d’utilisation du terme Sunna de façon étendue :

  • l’utilisation du siwak (petit bâton de bois que l’on frotte sur les dents) est considéré comme une Sunna, dans le sens d’un acte méritoire mais pas obligatoire ;
  • Le hadith « Celui qui déteste ma Sounnah n’est pas des miens« , rapporté par al-Boukhari et Mouslim, prend ici le sens de « religion » (le sens de ce hadith est : qui se détourne de l’Islam ne fait pas partie des musulmans).

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




L’ISLAM: LES BASES

22122008

283pxstarandcrescentsvg.pngDéfinition: Islam est un mot arabe qui signifie soumission. Il s’agit d’accepter la puissance de Dieu (Allah en arabe) et de suivre ce qu’Il ordonne.  L’Islam n’est pas uniquement une religion mais un mode de vie complet. Cela signifie qu’il nous montre comment vivre tous les aspects de notre vie de la meilleure façon possible. 

L’islam est une religion monothéiste, professée par Mahomet en Arabie au VIIe siècle qui rassemble 1,5 milliard de fidèles. L’islam est une révélation arabe de la religion d’Adam, de Noé et de tous les prophètes. Ainsi l’islam est le retour à la religion d’Abraham (appelé Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran définissant l’islam comme étant la voie d’Ibrahim (millata Ibrahim).

L’islam se répartit en plusieurs courants, notamment le sunnisme, qui représente entre 80 et 85% des musulmans, et le shiisme rencontré principalement en Iran.

cartegeosunnitesshiites1.jpg              Le sunnisme (de sunna, « tradition ») est le courant considéré orthodoxe, et de loin le plus répandu. Le sunnisme s’organise lui-même en différentes écoles juridiques. Il y en a aujourd’hui quatre, mais il y en a eu d’autres dans le passé. Ces écoles s’acceptent les unes les autres, organisant ainsi un relatif pluralisme en matière de normes juridiques mais ont une foi commune. Ce sont, dans l’ordre de leur apparition : le hanafisme (de Abû Hanifâ, 700-767) ; le malékisme (de Malîk Ibn Anas qui vécu entre 712 et 796) ; le chaféisme de Al-Shafi’i 768-820) ; le hanbalisme de Ibn Hanbal (781-856). Ces quatre écoles ont donné forme à plusieurs groupes musulmans sunnites. Les sunnites se font appeler ahlou s-sounnah par opposition aux différents groupes considérés égarés.

Le shiisme est divisé en différentes branches, dont les trois principales sont le chiisme duodécimain (90 % des chiites) que l’on peut séparer en deux grands groupes, les « orthodoxes », tels les usuli (clergé d’ayatollah, la plus répandue), akhbari, shayki, et les « hétérodoxes », tels les alaouites ou « Nusayri » de Syrie, les alévis de Turquie, les Ahl-e Haqq d’Iran et Irak, les Shabak, Kakai, Kirklar etc. ; le chiisme septimain (ou ismaélien) ; le chiisme quintimain ou zaydisme du Yémen ; et enfin les druzes de Syrie / Israël / et du Liban.

220pxdivisionsofislam.png

Toute personne qui accepte l’Islam est un Musulman/une Musulmane. Ce mot signifie : celui ou celle qui se soumet à Dieu, fait tout ce qu’Il ordonne et évite tout ce qu’il interdit. L’islam comporte, selon les sources entre 0,9 et 1,4 à 1,8 milliard de croyants, soit entre 14 % et 21 % de la population mondiale en 2007.

435pxmalcolmxnywts2a.jpgsalat62.jpg37arminek.jpg

Il se produit souvent une confusion entre Arabes et Musulmans, principalement à cause de deux facteurs : l’origine arabe de l’Islam et la place centrale qu’occupe la langue arabe dans cette religion. Il y a environ 300 millions d’Arabes, dont la grande majorité est musulmane. Au final, 25 % des musulmans vivent dans le monde arabe, un cinquième sont situés en Afrique sub-saharienne, et la plus grande population musulmane du monde est en Indonésie. Il y a des populations musulmanes importantes au Nigeria, Bangladesh, Afghanistan, Pakistan, en Iran, en Chine, en Europe, dans l’ancienne Union soviétique, et en Amérique du Sud. Il y a environ 7 millions de musulmans aux États-Unis et environ 5 millions en France selon les sources où ils sont principalement issus de l’immigration de première, seconde et troisième génération, auxquels il faut ajouter les conversions de chrétiens (ou autres) dont le chiffre est difficile à déterminer.  

L’islam est la seule religion dont le nom figure dans la désignation officielle de plusieurs États, sous la forme de « République Islamique » par exemple: La République Islamique des Comores et la République Islamique de Mauritanie. Et ses emblèmes, sous formes de symboles ou de textes, sont présents dans beaucoup de leurs drapeaux.

120pxflagofalgeriasvg1.png 120pxflagofturkeysvg.png 120pxflagofsaudiarabiasvg1.png 120pxflagoftunisiasvg.png    

120pxflagofwesternsaharasvg.png 120pxflagofthecomorossvg1.png 180pxflagofiraqsvg.png 120pxflagofturkmenistansvg.png 

 

Le mot "Islam" signifie:

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}







.::Dieu est bon::. |
SEL ET LUMIERE |
islam ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeunes Missionnaires Advent...
| LES ETOILES DE L'EGLISE " L...
| Messages et apparitions