• Accueil
  • > Recherche : islam en haiti

Mosquées d’Haïti

29122008

j h

PORT-AU-PRINCE

  • jLA MOSQUÉE AL-FATIHA:

dsci0395.jpg

Delmas 18,

DELMAS, P-AU-P

j

  • CENTRE SPIRITUEL ALLAHOU AKBAR

fototenten406.jpg

fototenten400.jpg

fotopouid1.jpg picture409.jpg  

61, rue Bécassine,

CARREFOUR-FEUILLES, P-AU-P

Tel: (509) 22-21-3485

Email: max_astier@hotmail.com;

          tias_jaafar@yahoo.com

j

  • MOSQUÉE AT-TAWEED

(Ecole Fondamentale d’Islam)

dsc057431.jpg   dsc057961.jpg   

dsc056891.jpg

Avenue Lamartinière, en face de l’Institut Français,

Bois-Verna, Port-au-Prince.

j

CAP-HAITIEN

  • CENTRE ISLAMIQUE DE LA MOSQUÉE BILAL

8, rue Bilal, CHARRIER

PO Box 91, CAP-HAÏTIEN

N

MIRAGOÂNEm

  • MOSQUÉE LA LUMIÈRE DE L’ISLAM

CHALLON, MIRAGOANE

Tel: (509) 37-62-8727

Email: byllal_89@yahoo.fr

 

IMPORTANT!!! 

Si vous avez les adresses d’autres mosquées en Haïti (à Port-au-Prince ou dans les autres villes) avec ou sans photos, nous vous prions de bien vouloir nous écrire à l’adresse suivante afin de nous aider à mettre cette page à jour:

haila1312@hotmail.com

Ces informations seront très utiles à d’autres. Merci de prendre 5 minutes de votre temps pour nous aider à les compléter.

!!!Page en construction …

avec photos… à venir!!!

 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




La Sunna

27122008

Le terme Sunna (prononcer « Sounnah ») signifie « cheminement » ou « pratique(s) ».L’acception sunnite de ce terme est, généralement, « Tradition Prophétique », ce qui contient la pratique ordinaire du prophète Mahomet, à savoir :

  • ses dires,
  • ses actes,
  • ses approbations explicites ou implicites,
  • ses qualités morales personnelles (selon certains savants du hadith comme Boukhari ou Muslim).

La Sunna, seconde source législative de l’Islam, associée aux règles législatives du Coran qui est la première source de la loi, permet de définir la loi islamique, ou sharia.

b 

Les sciences de la Sunna

Les sciences de la Sunna sont reliées aux biographes du prophète Mahomet ainsi qu’à la collection et à l’explicitation des hadiths. Elles contiennent :

  • la biographie du prophète de l’islam,
  • les dires, actes, qualités morales et personnelles du prophète,
  • les chroniques des événements auxquels le prophète a participé (batailles, exil, rencontres, etc.) ainsi que leur contextualisation,
  • les sources des hadiths (soit la chaîne de personnes ayant rapporté la tradition) ainsi que les opinions et biographies des personnes qui ont rapporté ces hadiths,
  • la connaissance des hadiths abrogés et abrogeant,
  • la connaissance des hadiths qui posent des problèmes de compréhension,
  • la connaissance des hadiths non corroborés.

Les sciences de la Sunna étaient des sciences d’encyclopédistes qui nécessitaient une très grande rigueur, à la fois dans la collection des hadiths, mais aussi dans la recherche d’authenticité qui accompagnait cette collection.

Les ouvrages de hadiths sont encore très étudiés aujourd’hui tout autour du monde, non seulement par les spécialistes en droit islamique, mais aussi par les musulmans soucieux de tirer des enseignements, notamment spirituels de la vie du prophète Mahomet.

nb

Sens étendus du mot dans le Sunnisme

Dans certains contextes, le terme Sunna représente :

  • les pratiques religieuses surérogatoires (non obligatoires) comme la prière ou le jeûne, hors du contexte des cinq piliers ;
  • la loi islamique elle-même.

Exemple d’utilisation du terme Sunna de façon étendue :

  • l’utilisation du siwak (petit bâton de bois que l’on frotte sur les dents) est considéré comme une Sunna, dans le sens d’un acte méritoire mais pas obligatoire ;
  • Le hadith « Celui qui déteste ma Sounnah n’est pas des miens« , rapporté par al-Boukhari et Mouslim, prend ici le sens de « religion » (le sens de ce hadith est : qui se détourne de l’Islam ne fait pas partie des musulmans).

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




Les Fêtes Musulmanes

27122008

Le monde musulman utilise le calendrier hégirien qui est un calendrier lunaire, c’est-à-dire basé sur les cycles de la lune. Alors que le monde occidental utilise plûtot le calendrier grégorien qui est un calendrier solaire.

La différence de durée entre les cycles lunaire et solaire rend difficile l’établissement de correspondances exactes des dates des fêtes musulmanes dans le calendrier grégorien longtemps à l’avance: c’est possible, à l’aide de calculs astronomiques, mais c’est l’observation à l’œil nu de la nouvelle Lune qui signale le début du mois pour les musulmans, et non tous ces calculs. 

Or, le premier croissant de lune peut être visible à Ryad et pas au Caire, par exemple, d’où des différences de début de mois entre les pays.

Pour vos estimations à usage personnel, il existe des logiciels de conversion  des dates d’un calendrier à l’autre. Cliquez pour essayer.

j

Les Fêtes Musulmanes: dates et significations

Les 12 mois du calendrier lunaire musulman


Présentations des grandes fêtes musulmanes


1 – Mouharram

Le nouvel an.10e jour – Achoura : un ou deux jours de jeûne suivant les contrées. Pour les chiites, c’est aussi l’anniversaire de la levée de l’armée de Hussein, petit-fils de Mahomet pour faire valoir ses droits de Calife.


2 – Safar

 


3 – Rabi al Awal

12e jour – Fête du Mawlid-ennabaoui « Moulad », elle commémore la naissance de Mahomet.


4 – Rabi at Tani

 


5 – Djoumada al Oula

 


6 – Djoumada at Tania

 


7 – Radjab

 


8 – Chaaban

Laila Al-Bar’h : la nuit du pardon. Les musulmans se pardonnent mutuellement leurs fautes avant d’entamer le Ramadan.


9 – Ramadan

Le Jeûne : on jeûne tout le mois de Ramadan du levé du soleil au coucher du soleil.26e jour - Leïlett el Kader, La nuit du destin : anniversaire de la révélation du Coran vers 610.dernier jour – Aïd-el-Fitr ou Aïd-el-Sarir : Marque la fin du jeûne. On le célèbre par une prière commune.


10 -C
hawwâl

 

11 – Dou al Qada

 


12 – Dou al Hidjia

le Hadj : le pélerinnage à la Mecque. Il est obligatoire un fois dans la vie du musulman s’il en a les moyens.10e jour – Aid-el-kebir : fete célébrée en souvenir du sacrifice demandé par Dieu à Abraham. Abraham devait sacrifier son fils mais au dernier moment Dieu fit remplacer son fils par un bélier. C’est la fete du « sacrifice ». Elle est célébrée 70 après la fin du ramadan.

 

Correspondances des fêtes musulmanes avec le calendrier grégorien  

Fête

Date hégirienne

Date grégorienne

 Achoura  10 Muharram 1430 7 Janvier 2009
 1er Jour de jeûne  1 Ramadhan 1430 22 Août 2009 (non confirmé)
 Lailat ul-Qadr (La Nuit du Destin)  20-29 Ramadhan 1430 10 – 19 Septembre 2009
 Aid al-fitr  1 Shawwal 1430 20 Septembre 2009 (non  confirmé)
 Jours du Hajj (pèlerinage à la Mecque)  8-13 Thw al-Hijjah 1430 25-30 Novembre 2009
 Jour d’Arafat  9 Thw al-Hijjah 1430 26 Novembre 2009
 Aid-al-adha  10 Thw al-Hijjah 1430 27 Novembre 2009

h

jAVERTISSEMENTS :

  • Le calendrier hégirien repose sur le cycle lunaire, c’est pourquoi l’année hégirienne est de onze jours moins que l’année grégorienne.

  • Les mois hégiriens ne sont aucunement liés aux saisons reposant sur le cycle solaire, ce qui signifie que les fêtes islamiques qui tombent au même mois chaque année peuvent arriver à des saisons différentes. Le hajj ou le mois de ramadan peuvent tomber en été ou en hiver.

  • Les différentes occasions islamiques ne tombent à la même date qu’une fois toutes les trente trois années, quand s’achève le cycle lunaire.

  • Il se peut que l’on trouve quelques petites nuances entre les différents calendriers islamiques imprimés pour plusieurs raisons :
    - Premièrement: L’absence d’un critère international pouvant confirmer la naissance de la nouvelle lune.
    - Deuxièmement: L’usage de modes de calcul divers pour la perception du croissant.
    Troisièmement: Les intempéries pouvant frapper le lieu où l’on procède à cette perception.

C’est pourquoi il n’existe encore pas un calendrier islamique à 100% d’exactitude. La vision oculaire du croissant – vision non basée sur les seuls calculs – s’impose donc pour pouvoir déterminer quelques occasions importantes comme le premier ramadan et les jours des deux fêtes.

 

Prévisions 2008-2011

2008 CALENDAR OF IMPORTANT ISLAMIC DATES
Aashura: January 18, 2008
Ramadan: September 1 – September 29, 2008
Eid ul-Fitr: September 30, 2008
Hajj: December 6 – December 9, 2008
Eid ul-Adha: December 8, 2008
Islamic New Year: December 29, 2008 (1430 A.H.)

2009 CALENDAR OF IMPORTANT ISLAMIC DATES
Aashura: January 7, 2009
Ramadan: August 21 – September 19, 2009
Eid ul-Fitr: September 20, 2009
Hajj: November 25 – November 28, 2009
Eid ul-Adha: November 27, 2009
Islamic New Year: December 18, 2009 (1431 A.H.)

2010 CALENDAR OF IMPORTANT ISLAMIC DATES
Aashura: December 27, 2009
Ramadan: August 11 – September 8, 2010
Eid ul-Fitr: September 9, 2010
Hajj: November 14 – November 17, 2010
Eid ul-Adha: November 16, 2010
Islamic New Year: December 7, 2010 (1432 A.H.)

2011 CALENDAR OF IMPORTANT ISLAMIC DATES
Aashura: December 16, 2010
Ramadan: August 1 – August 29, 2011
Eid ul-Fitr: August 30, 2011
Hajj: November 4 – November 7, 2011
Eid ul-Adha: November 6, 2011
Islamic New Year: November 26, 2011 (1433 A.H.)

Quelques explications 

Muharram

Le nouvel an/ jour de l’Hégire : le nouvel an islamique célèbre le départ de Mohammed de la

Mecque pour Médine, en 622.

h

Rabi I

La naissance du prophète : pendant le mois de Rabi I on célèbre la naissance de Mohammed en

570 et toute sa vie.

lk

Chabân

Laila Al- Bar’h/ la nuit du pardon : les musulmans se pardonnent mutuellement tous leurs griefs pour se préparer au Ramadan

j

Ramadan

Le ramadan : neuvième mois lunaire du calendrier islamique, c’est un mois de jeûne, une des

institutions les plus populaires de l’Islam. C’est un mois sacré parce que le Coran a été révélé

ce mois-là. Le jeûne pendant la journée est absolu, ni liquides , ni aliments solides. Le jeûne du

Ramadan est un des cinq piliers de l’Islam. Il permet à la fois de montrer sa maîtrise de soi pour

Dieu , d’accepter la faim en union avec les pauvres et de souder la communauté. C’est une mois

commémoratif où l’enseignement religieux et les prières spéciales, le soir, à la mosquée, sont

particulièrement importants.

La fin de la journée de jeûne, au coucher du soleil, donne lieu à des fêtes. Le jeûne

recommence au lever du soleil.

‘Id- Al- Fitr (ci-dessous) marque la rupture du jeûne.

j

Lailat al qadr/ la nuit du destin 

C’est la célébration de la révélation du Coran à Mohammed.

j

Chawwal

‘Id al-Fitr/Petite Fête : c’est la fin du Ramadan, une grande explosion de joie. Après la prière tôt à

la mosquée, la famille, les voisins, les amis échangent des cadeaux et partagent des repas festifs.

Dans de nombreux pays musulmans, les croyants se rendent au cimetière sur la tombe de leurs

proches.

u

Dhoul-Hijja

C’est le mois du pèlerinage (hajj) à la Mecque.

‘Id al-Adha/ la fête du sacrifice : elle dure 4 jours, est célébrée dans le monde entier et indique la

fin du pèlerinage à la Mecque ; on sacrifie des animaux et on donne la viande aux pauvres.

 

PAGE EN CONSTRUCTION…

 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




Allah

27122008

 

Le concept théologique fondamental de l’Islam

est le tawhid: croire qu’il n’y a qu’un Dieu.

Allāh est le terme arabe pour Dieu.

La plupart des savants s’accordent pour dire 

que ce nom dérive des mots 

al- (le) et ilāh (divinité, au masculin)

signifiant « le dieu »  (al-ilāh) (Le Dieu, le seul Dieu).

allahetglobe.jpg

Au Nom d’Allah Tout-Miséricordieux, Tout-Compatissant

«Dis [O Mohammed]:  » Il est Allah Unique,

Allah l’Imploré.

Il n’a ni enfanté, ni a été enfanté.

Nul ne saurait l’égaler. » »

                                                                      Al-Ikhlas 112

 

 

Allah est Unique et Tout-Puissant.

29120islam20calligrahie20esthetique20021.jpg

Allah a de beaux noms qui indiquent Ses attributs.

Il est notre Seigneur. Il est Éternel.

Il est Bon et Aimant.

Il est Miséricordieux et Compatissant.

Il est Clément et Il pardonne.  

 

Il nous a créés et Il a créé tout ce qui se trouve

sur la terre et dans les cieux.

C’est Lui qui procure à tout un chacun

dans Sa création les moyens de subsister.

C’est Lui qui a tout créé pour notre survie.

allahjauneetvert.jpg

Il sait tout, Il voit tout, Il entend tout.

Rien ne Lui est caché.

 

Les Musulmans doivent se tourner vers Lui Seul

en cas de besoin et de désarroi

sans aucun intermédiaire.

Les Musulmans ne doivent

demander secours que de Lui.

allahbluewater.jpg

Il n’a ni mère ni père, ni fils ni fille. 

Il n’a pas d’associé.

Nul n’est égal à Lui. Lui Seul est digne d’être adoré.

Il n’est pas de plus grand péché en Islam

que le « chirk »,

c’est-à-dire le fait d’associer des partenaires à Dieu

et de croire qu’ils peuvent nous faire du bien

ou nous causer du mal,

ou bien adorer ou demander de l’aide

à d’autres que Lui.

j

Qui est Allah?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




5. Le Pèlerinage (le hajj)

27122008

41195252meccagetty416.jpg

Le 5ème pilier de l’Islam consiste à accomplir le hajj ou pèlerinage à la Maison Sacrée d’Allah à la Mecque. Il est obligatoire pour les Musulmans qui peuvent s’en permettre les dépenses et qui sont physiquement aptes à entreprendre ce voyage. Il n’est obligatoire qu’une fois dans la vie du Musulman.

Le hajj fut accompli pour la première fois par le prophète Ibrahim et son fils Ismaïl (pbse). Ibrahim reçut l’ordre d’appeler les croyants à faire le pèlerinage. C’est en réponse à cet appel que les Musulmans se rendent à la Mecque chaque année. Ils accomplissent les rites du hajj avec dévotion et sincérité. Ils confirment leur empressement à abandonner les plaisirs et les conforts de ce monde pour l’amour d’Allah.

Allah prescrit aux hommes,

comme devoir envers Lui,

le pèlerinage à cette Maison-

un devoir pour ceux qui en ont les moyens.

                                 Al-Imran 3: 97

hj

41198494arafatgetty416.jpg

Le hajj constitue le plus grand rassemblement annuel de Musulmans. Ils viennent de tous les coins du monde pour s’assembler en Terre Sainte. Ils se rencontrent et échangent leurs meilleurs voeux.

Le hajj est une véritable manifestation du fait que l’Islam est une religion universelle et que les Musulmans sont frères et égaux entre eux.

hajj.jpg

Les pèlerins portent tous le même vêtement et s’assemblent dans la plaine de Arafat. Ceci est un rappel qu’un jour, le Jour du Jugement Dernier, tous les êtres humains seront rassemblés pour se présenter devant Allah. Ils seront égaux devant Allah, excepté en ce qui concerne leur degré de piété et de droiture. Le hajj symbolise le dévouement à Allah et l’obéissance à Ses ordres.

C’est le seul vrai pèlerinage de l’Islam, bien qu’il y ait des pèlerinages locaux, dans tout le monde

musulman, à des tombes de saints. Il a lieu environ quarante jours après le Ramadan.

bnv

Les lieux : la trace des prophètes

La Mecque est située en Arabie Saoudite, c’est là qu’est né le prophète Mahomet et qu’il a

prêché l’Islam. Elle est le pôle historique et spirituel de l’Islam vers lequel s’orientent cinq fois par jour les musulmans en prière.

lamecquedessin.jpg

Dessin de la Kaaba réalisé d’après une miniature du XVIIème siècle

La Mosquée Sainte aux sept minarets abrite les hauts lieux de l’Islam :

la Kaaba, édifice cubique de 15 mètres de haut environ, voilé de noir, a été

construite, dit la tradition, par Abraham et Ismaël, à l’endroit présumé où Adam

aurait bâti le premier temple de l’humanité. L’ange Gabriel apporta lui-même la

pierre angulaire, qui, chargée des péchés des hommes, va devenir la Pierre Noire.

L’édifice achevé, Abraham, monté sur une pierre, le Maqâm Ibrâhîm (la station

d’Abraham), où l’on vénère encore la trace de ses deux pieds, a convoqué tous les

hommes présents ou à venir, à accomplir le pèlerinage.

 

le puits de Zemzem (le bruissement de la source)

la galerie de procession entre as-Safà et al-Marwah.

h

Les rites du pèlerinage

Le pèlerinage est le cinquième pilier de l’Islam, à l’imitation du Prophète qui s’est rendu à la

Mecque, accompagné d’un grand nombre de musulmans, le douzième mois de l’an dix de l’Hégire.

Il inaugura alors le rite du hajj.

hg

La sacralisation

Le pèlerin porte un habit particulier de deux pièces d’étoffe, blanc
comme un linceul, sans aucune couture ; les femmes, elles, portent une
robe très longue cousue et cachant le visage.
Pendant la durée du pèlerinage, le pèlerin doit respecter un certain
nombre d’interdits (ne pas se couper les cheveux, poils, ongles), ne pas
avoir de rapports sexuels, ne pas tuer de bêtes …

hg
La circumambulation

En arrivant à la Mecque, le pèlerin se rend devant la Kaaba, il en fait sept
fois le tour en allant vers la droite en partant de la Pierre Noire.

j
La course

Il doit ensuite courir entre deux buttes nommées Safâ et Marwa,
distantes de 400 mètres l’une de l’autre ; il faut faire quatre fois l’aller et
trois fois le retour en souvenir d’Agar, perdue dans le désert, affolée, sur
le point de mourir de soif, et qui aurait couru entre ces deux buttes avant
de trouver le puits sacré de Zemzem, non loin de l’emplacement de la
Kaaba.

h
La station

Le 9e jour, la foule se met en route vers le mont Arafat, situé à une
vingtaine de kilomètres de la Mecque.
D’après la tradition, c’est au sommet de cette montagne, qu’Adam et
Eve, chassés du paradis, se retrouvèrent, au Djebel Arafat, la Montagne
de la Reconnaissance.
Mais c’est surtout un endroit sacré parce que le prophète s’y est arrêté
pendant son pèlerinage des Adieux. Le pèlerin prie debout, de midi au
coucher du soleil.

oi
La lapidation de Satan et le sacrifice

Sur le trajet du retour, à Muzdalifa, le pèlerin fait provision de petits
cailloux qui serviront le lendemain pour la Lapidation des stèles
sataniques. Ce rite est basé sur un souvenir historique, celui d’Abraham,
que Satan chercha par trois fois à faire désobéir à Dieu, lequel lui avait
ordonné de sacrifier son fils Ismaël ; les trois fois, Abraham répondit au
tentateur en le chassant à coups de pierres.
Après la cérémonie de la lapidation, on procède au sacrifice des victimes
: brebis, chèvres, moutons, ceci en souvenir du sacrifice d’Abraham, qui
suivant la tradition, eut lieu à Mina. Mais le pèlerin immole aussi sa
nature animale, ses passions mauvaises.

j
La dernière circumambulation
Le pèlerinage se termine par un nouveau  » tawaf  » de sept tours autour
de la Kaaba.

 
WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




4. Le Jeûne (le Ramadan)

27122008

ramadankareemmoon3.jpgJeûner signifie s’abstenir de l’aube jusqu’au coucher du soleil:

  • de manger
  • de boire
  • des relations conjugales

Le jeûne constitue la véritable manifestation de l’obéissance à Allah. Celui qui jeûne le fait pour l’amour d’Allah. C’est pourquoi Allah a préparé une grande récompense pour ceux qui jeûnent. Ils entreront au Paradis par une porte spéciale.

« Il vous est prescrit de jeûner

à l’instar de ceux qui vous ont précédés,

afin que vous manifestiez votre piété. »

                                Al-Baqarah 2: 183

jh »           Sour

« …le mois de Ramadan au cours duquel

le Coran a été descendu comme guide pour les gens,

et preuves claires de la bonne direction et du discernement.

Donc quiconque d’entre vous

est présent en ce mois, qu’il jeûne !

Et quiconque est malade ou en voyage,

alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours.

- Allah veut pour vous la facilité,

Il ne veut pas la difficulté pour vous,

afin que vous en complétiez le nombre

et que vous proclamiez la grandeur d’Allah

pour vous avoir guidés,

et afin que vous soyez reconnaissants ! »

                            Al-Baqarah 2: 185

hg

Détermination de la date du Ramadan

Le mois de Ramadan correspond au 9ème mois du calendrier islamique, lequel est basé sur la lune. Donc chaque nouvelle lune correspond à un nouveau mois. Et comme le calendrier lunaire a environ 11 jours de moins que le calendrier solaire, la date du début du Ramadan change tous les ans.

Le ramadan commence avec la nouvelle lune (hilal) et dure un mois. Quand la nouvelle lune réapparait à la fin du mois, on célèbre Id-oul-Fitr (la fin du jeûne).

En 2008:

Ramadan: 1er Septembre - 29 Septembre

Id-oul-Fitr: 30 Septembre
hg

kj

En 2009 selon les prévisions:

Ramadan: 21 Août – 19 Septembre

Id-oul-Fitr: 20 Septembre

hggkjk

Conditions de validation du jeûne du mois de Ramadan:

Le jeûne est obligatoire pour tout Musulman pendant le mois de Ramadan. C’est un exercice à la fois physique et spirituel. Il doit se maîtriser et éviter les mauvaises actions, sinon son jeûne ne lui sera d’aucun bénéfice et il ne sera pas récompensé par Allah. Ainsi donc:

  • Celui qui jeûne est tenu de s’éloigner de tout acte qui déplaît à Dieu.
  • Il ne devrait pas avoir un mauvais comportement.
  • Il ne devrait pas dire de mauvaises choses ni se quereller avec qui que ce soit.

 

Bienfaits du Ramadan

  • Jeûner pendant tout le mois de Ramadan lui apprend à maitriser ses désirs.
  • Cela lui apprend à discipliner sa conduite.
  • Jeûner l’aide à raffermir sa volonté.
  • Cela développe son endurance et sa constance.
  • Le jeûne donne aux Musulmans l’occasion de connaître la faim et la soif qu’endurent grand nombre de gens privés de nourriture dans ce monde. Ainsi seulement les Musulmans peuvent-ils apprendre et comprendre ce que c’est vraiment que de ne pas avoir à manger ou à boire. Le Musulman sera alors en mesure d’éprouver de la compassion et de se préparer à les secourir et à les soutenir. C’est pourquoi le mois de jeûne de Ramadan s’appelle  » mois d’endurance et de compassion« .

kj 

La Salat Tarawih

Pendant le mois de Ramadan, on fait une prière spéciale qui s’appelle « tarawih ». Pendant la salat tarawih, on récite des chapitres du Saint Coran. Quand arrive la fin du mois, on aura fini de réciter tout le Livre.

jkh 

Laylat-oul-Qadr

Le mois de Ramadan est également important pour une autre raison: ce mois comprend une nuit appelée « Laylat-oul-Qadr« . C’est cette nuit-là que fut révélé le Saint Coran. C’est une nuit remplie de bénédicions. Les Musulmans sont encouragés à passer cette nuit dans l’adoration et le rappel d’Allah.

Les prières faites pendant ‘Laylat-oul-Qadr méritent une récompense égale à plus de mille mois de prières.

On ne sait pas exactement quand, au mois de Ramadan, se situe cette nuit, mais l’Envoyé du Seigneur (SAAS) a dit que c’était l’une des nuits impaires au cours des 10 derniers jours du mois de Ramadan. Il a encouragé les Musulmans à passer la plupart de leur temps à prier Allah pendant le mois de Ramadan, spécialement au moment où ils pourraient rencontrer Laylat-oul-Qadr.

Bismillaahi rrahmani rrahime

Au Nom de Dieu

Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux.

Innaa anzalnahou fi Laylat-il-Qadr

En vérité, nous l’avons révélé en la nuit de la destinée.

Wa maa adraka maa Laylat-oul-Qadr

Et qui est-ce qui te fera connaitre

Ce qu’est la nuit de la destinée?

Laylat-oul-Qadr khairoun min alfi chahr

La nuit de la destinée vaut mieux que mille nuits!

Tanazzaloul-malaa ‘ikatou war-roubou fihaa bi’idhni

Rabbihim min koulli amr

Les anges et l’Esprit descendent [du ciel]

Avec la permission de leur Seigneur,

[chargés] de tout ordre.

Salaamoun hiya hattaa matla’il-fajr

C’est une nuit de paix jusqu’au lever du jour!

                                  Sourate 97 (Al-Qadr)

 kj

Id-oul-Fitr

idoulfitr.jpgLe mois de Ramadan se termine par un jour de fête appelé « Id-oul-Fitr« . C’est une journée où l’on se réjouit d’avoir réussi à jeûner tout le mois. C’est un événement marqué par le bonheur et la joie.

La journée commence par « salat al-’Id » (prière de la fête du ‘Id), une prière spéciale avant laquelle on loue et on glorifie Allah par des récitations spéciales. Avant de se rendre à la prière du ‘Id, tout musulman est tenu de s’acquitter de la sadaqat-oul-Fitr de sa part et de la part de ses dépendants.

hj

Sadaqat-oul-Fitr

C’est l’acte de donner soit de l’argent soit de la nourriture aux pauvres et aux nécessiteux afin qu’ilspuissent satisfaire à leurs besoins ce jour-là et participer aux célébrations de cette journée de joie et de bonheur. C’est aussi censé être un moyen de purifier les journées de jeûne de Ramadan de toute imperfection. 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




2. La Prière (la salat)

27122008

salat4.jpg

Il s’agit de faire la prière 5 fois par jour. C’est le trait distinctif de l’Islam. Quiconque abandonne sa prière le fait au risque de sortir de l’Islam. 

« … car la salat est pour le croyant

une prescription à des moments déterminés. » 

                                                            An-Nissa 4 : 103 

salat8.jpgLa salat est la plus essentielle des obligations qui incombent au Musulman. C’est l’acte le plus évident qu’exécute un musulman pour montrer son obéissance à allah.

La salat est aussi un moyen de se rappeler Allah.  Le croyant en prière abandonne tout et se consacre à l’adoration d’Allah. Il suit exactement les instructions de l’Envoyé d’Allah (SAAS).

Il passe d’une position à l’autre d’une façon posée en concentrant son attention sur Allah. Il sent qu’il se tient devant Allah le Tout-Puissant. 

La salat est véritablement un moyen de rapprocher les êtres humains d’Allah. 

 Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Nous t’avons certes, accordé l’Abondance.

Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie.

Celui qui te hait sera certes, sans postérité.

                                                            Al-Kawtar 

petitgarconmosquee.jpgEtant donné son importance, tout Musulman/ toute musulmane se doit d’apprendre à faire la prière. Les enfants devraient commencer à la faire dès l’âge de 7 ans. Quand ils atteignent l’âge de 10 ans, leurs parents doivent les discipliner s’ils ne prient pas régulièrement. 

Et cherchez secours dans l’endurance et la Salat :

certes, la Salat est une lourde obligation,

sauf pour les humbles,  …..

                                                                       El-Baqarah: 45

mosqueealqarawiyyin1fesshopme.jpgTous les musulmans doivent faire la salat et en toutes circonstances. Ceux qui ne peuvent pas rester debout peuvent prier assis. Ceux qui ne peuvent pas s’asseoir peuvent rester couchés. Les voyageurs ont la facilité d’abréger leur salat. 

salat5.jpgEt quand vous parcourez la terre,

ce n’est pas un péché pour vous de raccourcir la Salat,

si vous craignez que les mécréants ne vous mettent à l’épreuve,

car les mécréants demeurent pour vous un ennemi déclaré.

                                                                      El-Baqarah: 101

  

La journée du Musulman commence et se termine avec la prière. La 1ère chose qu’un Musulman fait quand il se réveille le matin est de prier Allah, de Le louer et de Le remercier. Ã la fin de la journée, après avoir vaqué à toutes ses activités, il se souvient d’Allah dans sa prière, Le louant et Le remerciant avant de dormir. 

Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane;

et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité .

                                                                   Al-Baqarah: 238

salat7.jpgOn peut prier individuellement ou en assemblée. Lorsqu’on prie en assemblée, les fidèles se tiennent debout en rangées bien étroites.  La personne qui dirige la prière s’appelle l’imam. Il se tient devant tous les autres fidèles assemblés. Les fidèles le suivent point par point dans l’exécution de la prière.  Il est préférable de faire chacune des 5 prières obligatoires en assemblée.

Les fidèles s’assemblent dans la mosquée dès qu’ils entendent ”l’adhan”: c’est l’appel à la prière fait par un homme

qu’on appelle le “mou’adhin (muezzin). Il proclame très fort les paroles de « l’adhan » que voici: 

jhnhkj

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

Allaahou Akbar, Allaahou Akbar 

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

 Allaahou Akbar, Allaahou Akbar

Je témoigne qu’il n’y a point de dieu hormis Allah

Achhadou alla ilaaha illaallaah

Je témoigne qu’il n’y a point de dieu hormis Allah

Achhadou alla ilaaha illallaah

Je témoigne que Mohammed est l’Envoyé d’Allah

 Achhadou anna Mohammad ar-Rassouloullaah

Je témoigne que Mohammed est l’Envoyé d’Allah

 Achhadou anna Mohammad ar-Rassouloullaah

Venez à la prière, venez à la prière

Hayya ’alas-salaah, hayya ‘alas-salaah

Venez à la félicité, venez à la félicité

 Hayya ‘alal-falaah, hayya ‘alal-falaah

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

 Allahou Akbar, Allahou Akbar

Il n’y a point de dieu hormis Allah.

La ilaaha illallaah.

 hggj

La Salat comporte 2 étapes : 

  1. La Purification (les ablutions)
  2. La Prière 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




La Femme

26122008

12332.jpgLa société occidentale a une vision de la femme musulmane qui est celle d’une femme opprimée et inférieure aux hommes. Qu’en est-il en réalité?

Nous vous proposons ce très bel article tiré du blog: Islam.free.fr , qui exprime mieux que nous ne le ferions, nos propres convictions sur le sujet.

 

ETRE FEMME MUSULMANE

Comme dans toute société humaine non-déréglée, la stabilité et le bonheur familiaux sont recherchés dans la société musulmane. La femme est le piller central de cette stabilité.

Quid de la femme musulmane dans le Coran?

Le Coran trace le portrait idéal du fidèle, homme ou femme, dans la sourate alfourqan Versets 63-74. Onze qualités morales et spirituelles exigées du fidèle modèle sont couronnées et parachevées par le bonheur familial et social:

« Les serviteurs modèles de Dieu marchent humblement sur terre et ne vont pas perdre leur temps en vaines controverses avec les mécréants, passent une partie de leur nuit à se prosterner devant leur Seigneur, prient Dieu de leur épargner le tourment de l’enfer, dépensent une partie raisonnable de leurs revenus pour la charité, n’invoquent jamais les fausses divinités, ne tuent Jamais, ne forniquent jamais, ne profèrent jamais de faux témoignages, ne fréquentent pas les gens occupés aux frivolités de la vie, écoutent attentivement la parole de Dieu« .

mreetenfant1.jpg Le verset final représente le modèle des femmes de foi et des hommes pieux en prière, s’adressant à Dieu et espérant qu’Il exauce leur demande:

« Seigneur Dieu! Donne-nous en nos épouses et époux et en nos enfants la joie et le contentement et fais de nous un modèle et un guide à suivre par les pieux, »

Telle est l’importance de la joie familiale en islam, et tel est le rôle de la femme musulmane: celui d’être le pivot du bonheur familial.

untitled31.bmpCette « femme au foyer » modèle est le contraire de la créature insignifiante et opprimée qu’on voit de nos jours dans nos sociétés éprouvées par l’analphabétisme et alourdies par les traditions machistes et injustes. L’islam avec sa Loi et son modèle de la femme a tiré une fois déjà, du temps du Prophète, la femme arabe des abîmes d’injustice où elle souffrait le martyre.

Il est urgent de tirer la femme musulmane contemporaine, retombée peut être plus bas que sa soeur antéislamique, de l’abîme d’injustice et de négligence où elle est ravalée. Notre époque n’est peut-être pas plus clémente pour la femme que celle où le père dénaturé et inhumain ensevelissait cruellement son nouveau-né si par malheur il se trouvait être une fillette!

L’infortune de la femme musulmane de nos jours est double. Vivant déchirée entre la situation malheureuse que lui fait l’injustice masculine locale et le modèle occidental attirant par sa liberté apparente, elle se métamorphose en une imitation d’Européenne sitôt qu’elle en trouve le moyen. Ceci si elle appartient à une couche « évoluée » que l’enseignement manqué ou la scolarité dans un établissement étranger ont façonnée; le reste de la population féminine végète dans l’ignorance et n’ose même pas penser à la moindre transformation qui soit.

Les deux, la femme « émancipée » et l’autre, ignorent tout des droits que l’islam originel leur octroie. Les voilées de l’islam qui inquiètent les écoles et les universités en France par leur présence et qui secouent le joug des injustices chez nous sont l’avant-garde d’une prise de conscience nouvelle.

untitled.bmpLa femme musulmane a le droit, dans la Loi islamique, droit que les traditions rétrogrades lui confisquent, de choisir son mari, de n’accepter un prétendant que sous conditions (y compris la condition de ne pas épouser une seconde femme), de demander le divorce, de travailler et de prendre des responsabilités sociales et professionnelles, de disposer librement et en toute indépendance de ses revenus.

Son droit à l’instruction est sans limites, ainsi que son devoir de participer à l’effort de sa société pour s’émanciper elle-même et pour libérer la nation musulmane des entraves coutumières et de la dépravation morale. En d’autres termes, elle a le droit d’être un être humain à part entière: digne et vivant dans la décence!

Nombreux sont les droits de la femme musulmane prescrits par la Loi; le premier de ces droits est celui d’avoir les moyens et le temps d’adorer le Seigneur en participant pleinement à l’oeuvre pie collective après s’être acquittée de ses devoirs personnels. La Loi ne voit pas en elle, comme c’est le cas de l’Eglise, un être sans âme responsable du péché originel et lieutenant du diable.

La femme musulmane doit s’informer de ses droits, consciente et bien informée, elle devra revendiquer leur application. Personne d’autre ne peut faire cela à sa place. Une assise solide de droits matériels et moraux la libérera des servitudes ancestrales et lui permettra de se consacrer à ses devoirs. La bonne oeuvre susceptible de repêcher les musulmans est ardue et demande l’effort bénévole de tous, femmes et hommes côte à côte, associations faisant compétition avec d’autres associations.

La compétition dans la bonne oeuvre est l’une des conditions de l’Epreuve. Ne lisons-nous pas dans la sourate al-moulk que Dieu a créé la mort et la vie pour nous éprouver et connaître qui de nous fait meilleure action? Un gouvernement islamique ne peut que dégager le chemin et aplanir les difficultés: c’est à l’effort conjugué de l’homme et de la femme d’investir le champ d’action, de s’y investir avec persévérance.

La touche féminine est plus que complémentaire de la décision masculine: sa sensibilité délicate et son amour maternel sont irremplaçables, voire décisifs dans l’effort de changement pour que se réalise « l’alternance des jours ». La main décidée d’un gouvernement islamique peut et doit arrêter l’hémorragie de la société blessée, mais qui d’autre que la compassion féminine peut soigner délicatement les blessures physiques comme psychologiques et y appliquer les baumes réparateurs, nécessaires après tant de souffrances?
 

Article tiré du blog: Islam.free
 
que nous nous sommes permis d’illustrer

dans le seul souci d’en faciliter la lecture.

 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




Les Mosquées

26122008

29120islam20architecture20mosquee20medine20hautlieu1.jpgEn arabe, une mosquée se dit « masjid », ce qui signifie: lieu de prosternation, ou « jaami »: lieu d’assemblée. C’est le lieu où l’on fait la salat (la prière) en assemblée, mais c’est aussi un symbole de sentiment de fraternité, d’égalité et de compassion parmi les fidèles d’Allah.

La première mosquée fut construite à Médine (al-Madina) par le Prophète Mohammed. En fait, c’est la 1ère chose qu’il fit en arrivant dans cette ville. Ceci souligne l’importance des mosquées dans la vie des Musulmans.

 

Architecture                                

mosquee.jpg Architecture des Mosquées minimosquee.jpg 

      29120islam20maroc2019eme20moulayidriss20mausolee.jpg 2784169980e57d37fd492.jpg mosqueealqarawiyyin1fesshopme1.jpg comoresmosqueeinterieur1.jpg

Un grand minaret et un large dôme sont les traits frappants des mosquées construites comme telles. Traditionnellement, cet endroit est très éclairé. Le soleil peut entrer à flots par des ouvertures pratiquées autour de la toiture en dôme.

Pour indiquer la direction de la Kaaba (qibla), il y a généralement une niche creusée dans la paroi du mur, appelée « mihrab ». À la droite du mihrab, se trouve le « minbar » (chaire) où se tient l » imam pour faire sa « khotba » (sermon) du vendredi.

 

29120islam20architecture20universite20maroc209eme1.jpgD’habitude, les mosquées sont équipées pour le « woudou » (petites ablutions): installations d’eau propre.

Le hommes et les femmes prient dans des salles séparées.

Les fidèles s’assemblent dans la mosquée dès qu’ils entendent  »l’adhan »: c’est l’appel à la prière fait par un homme qu’on appelle le « mou’adhin (muezzin). Il proclame très fort les paroles de l’adhan que voici:

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

Allaahou Akbar, Allaahou Akbar 

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

 Allaahou Akbar, Allaahou Akbar

Je témoigne qu’il n’y a point de dieu hormis Allah

Achhadou alla ilaaha illaallaah

Je témoigne qu’il n’y a point de dieu hormis Allah

Achhadou alla ilaaha illallaah

Je témoigne que Mohammed est l’Envoyé d’Allah

 Achhadou anna Mohammad ar-Rassouloullaah

Je témoigne que Mohammed est l’Envoyé d’Allah

 Achhadou anna Mohammad ar-Rassouloullaah

Venez à la prière, venez à la prière

Hayya ’alas-salaah, hayya ‘alas-salaah

Venez à la félicité, venez à la félicité

 Hayya ‘alal-falaah, hayya ‘alal-falaah

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

 Allahou Akbar, Allahou Akbar

Il n’y a point de dieu hormis Allah.

La ilaaha illallaah.

 

Consignes à respecter:

petitgarconpriere.jpg  femmespriant2.jpg

A faire:

  • Les mosquées doivent rester propres.
  • Les femmes doivent être couvertes entièrement, seuls le visage, les mains et les pieds peuvent être dévoilés.
  • Enlever ses chaussures avant d’y entrer.
  • Avoir fait ses ablutions de préférence le ghusl (grandes ablutions).
  • Faire 1 prière à 2 rakats en entrant.

 

A éviter:

  • Ne pas manger ni boire.
  • Ne pas faire pointer ses pieds dans la direction de la Qibla
  • Ne pas parler à haute voix ni crier (apprendre aux enfants comment se conduire dans une mosquée).

 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




L’ISLAM: LES BASES

22122008

283pxstarandcrescentsvg.pngDéfinition: Islam est un mot arabe qui signifie soumission. Il s’agit d’accepter la puissance de Dieu (Allah en arabe) et de suivre ce qu’Il ordonne.  L’Islam n’est pas uniquement une religion mais un mode de vie complet. Cela signifie qu’il nous montre comment vivre tous les aspects de notre vie de la meilleure façon possible. 

L’islam est une religion monothéiste, professée par Mahomet en Arabie au VIIe siècle qui rassemble 1,5 milliard de fidèles. L’islam est une révélation arabe de la religion d’Adam, de Noé et de tous les prophètes. Ainsi l’islam est le retour à la religion d’Abraham (appelé Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran définissant l’islam comme étant la voie d’Ibrahim (millata Ibrahim).

L’islam se répartit en plusieurs courants, notamment le sunnisme, qui représente entre 80 et 85% des musulmans, et le shiisme rencontré principalement en Iran.

cartegeosunnitesshiites1.jpg              Le sunnisme (de sunna, « tradition ») est le courant considéré orthodoxe, et de loin le plus répandu. Le sunnisme s’organise lui-même en différentes écoles juridiques. Il y en a aujourd’hui quatre, mais il y en a eu d’autres dans le passé. Ces écoles s’acceptent les unes les autres, organisant ainsi un relatif pluralisme en matière de normes juridiques mais ont une foi commune. Ce sont, dans l’ordre de leur apparition : le hanafisme (de Abû Hanifâ, 700-767) ; le malékisme (de Malîk Ibn Anas qui vécu entre 712 et 796) ; le chaféisme de Al-Shafi’i 768-820) ; le hanbalisme de Ibn Hanbal (781-856). Ces quatre écoles ont donné forme à plusieurs groupes musulmans sunnites. Les sunnites se font appeler ahlou s-sounnah par opposition aux différents groupes considérés égarés.

Le shiisme est divisé en différentes branches, dont les trois principales sont le chiisme duodécimain (90 % des chiites) que l’on peut séparer en deux grands groupes, les « orthodoxes », tels les usuli (clergé d’ayatollah, la plus répandue), akhbari, shayki, et les « hétérodoxes », tels les alaouites ou « Nusayri » de Syrie, les alévis de Turquie, les Ahl-e Haqq d’Iran et Irak, les Shabak, Kakai, Kirklar etc. ; le chiisme septimain (ou ismaélien) ; le chiisme quintimain ou zaydisme du Yémen ; et enfin les druzes de Syrie / Israël / et du Liban.

220pxdivisionsofislam.png

Toute personne qui accepte l’Islam est un Musulman/une Musulmane. Ce mot signifie : celui ou celle qui se soumet à Dieu, fait tout ce qu’Il ordonne et évite tout ce qu’il interdit. L’islam comporte, selon les sources entre 0,9 et 1,4 à 1,8 milliard de croyants, soit entre 14 % et 21 % de la population mondiale en 2007.

435pxmalcolmxnywts2a.jpgsalat62.jpg37arminek.jpg

Il se produit souvent une confusion entre Arabes et Musulmans, principalement à cause de deux facteurs : l’origine arabe de l’Islam et la place centrale qu’occupe la langue arabe dans cette religion. Il y a environ 300 millions d’Arabes, dont la grande majorité est musulmane. Au final, 25 % des musulmans vivent dans le monde arabe, un cinquième sont situés en Afrique sub-saharienne, et la plus grande population musulmane du monde est en Indonésie. Il y a des populations musulmanes importantes au Nigeria, Bangladesh, Afghanistan, Pakistan, en Iran, en Chine, en Europe, dans l’ancienne Union soviétique, et en Amérique du Sud. Il y a environ 7 millions de musulmans aux États-Unis et environ 5 millions en France selon les sources où ils sont principalement issus de l’immigration de première, seconde et troisième génération, auxquels il faut ajouter les conversions de chrétiens (ou autres) dont le chiffre est difficile à déterminer.  

L’islam est la seule religion dont le nom figure dans la désignation officielle de plusieurs États, sous la forme de « République Islamique » par exemple: La République Islamique des Comores et la République Islamique de Mauritanie. Et ses emblèmes, sous formes de symboles ou de textes, sont présents dans beaucoup de leurs drapeaux.

120pxflagofalgeriasvg1.png 120pxflagofturkeysvg.png 120pxflagofsaudiarabiasvg1.png 120pxflagoftunisiasvg.png    

120pxflagofwesternsaharasvg.png 120pxflagofthecomorossvg1.png 180pxflagofiraqsvg.png 120pxflagofturkmenistansvg.png 

 

Le mot "Islam" signifie:

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}







.::Dieu est bon::. |
SEL ET LUMIERE |
islam ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeunes Missionnaires Advent...
| LES ETOILES DE L'EGLISE " L...
| Messages et apparitions