• Accueil
  • > Recherche : priere musulmane

Nos Projets pour Haïti

29052009

Les problèmes de notre société nous concernent autant que tout autre, sinon plus car nous avons en mains des outils précieux pour aider notre communauté. Il suffit de prendre le temps d’y penser, de plannifier et de s’y mettre…aussi simple que ça! DIEU PEUT TOUT! Même avec très peu en main, Dieu pourrait nous utiliser pour sauver des vies et des âmes…Et ce que nous avons n’est pas peu, car quand on a Dieu, on a TOUT.  Mettons donc ce Tout à Son service.

Dans cette page, nous vous invitons à nous proposer des projets, dont on pourra discuter et qu’on pourra réaliser avec l’aide d’Allah.

Voici les quelques projets que nos avons en tête actuellement.  

À court terme:

  • Organiser des sorties entre musulmans: activités en plein air, soirées, etc… dans le but de faire connaissance avec nos frères et soeurs, unir notre communauté, s’entraider, et aussi pour garder une vie sociale sans risquer de s’exposer aux sorties moins saines qui se font autour de nous.

À moyen terme:

  • Une bibliothèque et médiathèque islamiques (avec un rayon pour enfants)
  • Une organisation de bienfaisance musulmane visant dans l’urgence les victimes des catastrophes naturelles et sur le long terme les démunis, avec dans le programme par exemple:
    • l’alphabétisation
    • la sensibilisation face au déboisement
    • une sensibilisation sur l’hygiène et la santé avec des conférences sur certaines maladies (pour la population la plus à risque.)
    • la promotion des valeurs humaines

À long terme:

  • Une station de radio musulmane
  • Un Centre d’Urgences Médicales et Chirurgicales

Toutes suggestions, conseils et aides seront les bienvenus.

P.S. Demande de soutien dans la prière pour mon projet le plus proche: Annoncer ma conversion à ma famille ce mois de juin insh’Allah. Merci.




Arrêtons d’exclure les femmes! Ce n’est vraiment pas ça l’islam

14052009

Interview que le journal Suisse « journal 24h » a fait avec Asmaa Bekada l’année passée. L’interview a été publiée dans le journal et son site.

«Arrêtons d’exclure les femmes! Ce n’est vraiment pas ça l’islam» MUSULMANE | 00h00 Elle se dit féministe mais porte le voile. Elle est bardée de diplômes mais partage sa vie et ses convictions avec l’un des théologiens islamistes les plus écoutés. Pour le meilleur et pour le pire.  

Arrêtons d'exclure les femmes! Ce n'est vraiment pas ça l'islam dans Croyances Rites et Pratiques clip_image001© Andrés Allemand | journal 24h /  Suisse. 

Asmaa Bekada, épouse du théologien islamiste Youssef Al Qardaoui.  

ANDRÉS ALLEMAND | 19 Avril 2008 | 00h00
«Exclusivement femme». Tel est le titre de l’émission qui a fait connaître Asmaa Bekada au sein de la célèbre chaîne satellitaire arabe Al-Jazira. Licenciée en mathématiques, docteur en sciences politiques, cette Algérienne est aussi l’épouse de l’influent théologien Youssef Al-Qardaoui. Dirigeant de l’Union mondiale des oulémas musulmans, l’un des chefs spirituels des Frères musulmans tient lui aussi une émission sur Al-Jazira. «Les Occidentaux le trouvent radical, les musulmans le disent modéré», s’en amuse Asmaa Bekada.
Rencontre.
 

Que pensez-vous de ces femmes légèrement habillées qu’on voit très souvent à Doha, au Qatar? 

Je pense que la diversité permet de belles interactions. Chacun est libre de rechercher la vérité, de faire ses expériences. Il faut que cela reste un choix de femme.  

Pourquoi portez-vous le voile? 

Le hijab, j’y suis venue très naturellement en Algérie, parce que j’ai réalisé qu’il produisait plus d’équilibre dans mes relations. Les hommes étaient obligés de voir en moi une personne à part entière, autre chose que de la provocation directe. Je me sentais plus respectée. C’est cette réalité sociale qui s’est imposée à moi, je ne suis pas allée la chercher dans le Coran…  

Comment pouvez-vous dire que les femmes sont ainsi respectées à part entière alors qu’elles doivent se cacher, parfois même le visage? 

Ah non, pas question de cacher le visage! Ça coupe toute communication. Ce qu’imposèrent les talibans en Afghanistan, c’est terrible: l’exclusion de la femme. Ce n’est pas cela, l’islam. Mon mari, qui est souvent taxé d’extrémiste en Occident, a refusé de participer à des conférences parce que des femmes n’y étaient pas autorisées… Quant à moi, je milite pour la mixité. Partout.  

Même dans les mosquées? 

Surtout dans les mosquées! Elles sont inadmissibles, ces barrières entre hommes et femmes! Rien ne les justifie, et sûrement pas le Coran. Si dans les premières communautés, on demandait aux femmes de ne pas occuper les premiers rangs, c’était là encore pour que les hommes ne soient pas distraits durant la prière. Mais le Prophète était très proche des femmes, il n’était pas question de mettre une séparation.  

Depuis peu, pour la première fois en terre wahhabite, les chrétiens du Qatar disposent d’une église. Cela vous choque-t-il? 

Au contraire, c’est réjouissant. Il faut qu’ils puissent pratiquer leur religion ici. Les musulmans ont bien le droit de construire des mosquées en Occident! La seule exception, à mon sens, c’est l’Arabie saoudite, où se trouvent les lieux saints. On n’imagine pas, n’est-ce pas, construire une mosquée au Vatican…  

Que pensez-vous des musulmans qui se convertissent au christianisme? 

Là-dessus, le Coran est très clair: chacun est libre de choisir sa religion. Ce qui est refusé, c’est le prosélytisme. Voilà pourquoi le récent baptême d’un musulman par le pape Benoît XVI a choqué. C’est très symbolique. D’autant plus que l’homme en question est connu pour être pro-israélien…  

Comment jugez-vous le Qatar, qui entretient des relations officielles avec Israël? 

Politiquement, la démarche me paraît intéressante. Beaucoup d’autres pays arabes la critiquent. Mais ils ne font pas autant pour le Hamas que le Qatar, qui lui apporte notamment une aide financière. Il y a beaucoup d’hypocrisie.  

Reconnaissez-vous à l’Etat d’Israël le droit d’exister? 

Personne dans le monde arabe ne veut de l’Etat d’Israël. Ceux qui disent le contraire, c’est par déception ou par pragmatisme. Mon avis, c’est qu’il faut laisser faire l’histoire. Accepter maintenant la solution politique de deux Etats côte à côte, pour soulager la souffrance du peuple palestinien. Mais à terme, les juifs doivent partir. Tout comme les Français ont fini par quitter l’Algérie. 

  

Courtoisie du frère A. Mitiche 




L’ISLAM EN HAÏTI

2022009

drapeauhaitien.bmp283pxstarandcrescentsvg.png En Haïti, nous ignorons tout ou presque de l’Islam, la 2ème plus grande religion au niveau mondial, après le Christianisme. Quelles sont les raisons de cette ignorance?    

Je n’ai pas la prétention de vous proposer une étude approfondie sur le sujet. Je me propose juste de partager avec vous mes réflexions qui, j’espère, retiendront assez votre attention pour que vous partagiez les vôtres avec nous 

Ma réponse est assez simple: elle passe par un bref examen de ces 3 points: 

Religion: Notre pays est essentiellement chrétien (quoique selon des sondages, plus de 2/3 de ses habitants pratiquent le vodou). C’est seulement depuis peu que, grace à quelques missionnaires étrangers, une très infime minorité d’haitiens a commencé à s’intéresser à l’Islam, élevant le nombre des conversions à moins de 5000, étalées sur une période de 20 ans, pour une population de plus de 8 millions d’habitants. 

boukinv.jpgNotons tout de même que certains historiens affirment que des esclaves musulmans ont joué un rôle primordial dans notre histoire et notre indépendance. En effet, notre grand révolutionnaire esclave, originaire de la Jamaïque, Boukman, était ainsi appelé car on parlait de lui en disant l’homme du Livre (Book Man). Et que le livre en question était le Coran, ce qui, contrairement à ce qu’on nous a enseigné, fait de lui un musulman plutôt qu’un vaudouisant. Les colons  français surnommaient cette oeuvre qu’il lisait souvent « le livre renversé ». Le Coran, étant écrit en langue arabe, se lit de la droite vers la gauche et le début du livre se situe à l’extrémité qui, dans les ouvrages occidentaux, en contient la fin.

boukman.jpg 

Et toujours selon ces historiens, notre fameuse Cérémonie du Bois Caïman n’était rien d’autre qu’une réunion de prière dans les bois chez l’imam. Bookman était l’imam (le prêtre, le chef religieux musulman) et cette réunion eut lieu dans les bois où il vivait ( « les bois chez l’Imam » = « Bwa Kay Imam » en créole qui a été retranscrit en français « Bois Caïman ». Par ailleurs, serait-ce une coïncidence que la « prêtresse » qui accompagna Boukman pendant la cérémonie s’appelait Cécile Fatiman  

« Fatima est le prénom de l’une des filles du prophète de l’Islam et chaque bon musulman se devait de donner ce prénom à sa première fille. Il en est ainsi chez les chrétiens croyants qui n’omettent pas de donner le prénom « Marie » à une de leur fille ». (Propos d’une musulmane appelée Fatima). Soulignons que tout musulman porte un nom musulman attribué par ses parents à la naissance ou choisi par lui-même à sa conversion.   

Par ailleurs, la date de cette cérémonie, le 14 Août 1791, où il est question de sacrifice, correspond au 14 Dhou Al-Hijja 1205 dans l’ère hégirienne (calendrier lunaire des Musulmans), date du dernier jour de la Fête du Sacrifice ( Aid-el-Adha ou Aid-el-Kébir) : fête célébrée en souvenir du sacrifice demandé par Dieu à Abraham. Abraham devait sacrifier son fils mais au dernier moment Dieu fit remplacer son fils par un mouton

Durant cette « Fête du sacrifice », les familles musulmanes tuent un mouton et le partagent entre elles et avec les pauvres. Elle est célébrée 70 jours après la fin du Jeûne de Ramadan, et marque la fin du Pèlerinage à la Mecque (Hajj). Elle dure 4 jours, du 10 au 14 Dhou Al-Hijja, ce qui correspondait précisément en l’année 1791 au 10 au 14 Août.

Le seul élement qui ne correspond pas à cette fête est que selon la tradition, l’animal sacrifié aurait été un porc et les Musulmans ne mangent pas de porcs. Mais combien de fois avons-nous vu le bouche-à-oreille transformer un fait en un récit tout-à-fait méconnaissable?!

En tout cas, si l’Histoire ne s’est pas trompée sur la date, Boukman et tant d’autre esclaves ayant été reconnus être des musulmans venus d’Afrique, principalement identifiés par leurs noms tels que le grand chef Halaou (Allahou), il y a de fortes chances que notre chère Cérémonie du Bois-Caïman ait été la célébration de L’Aïd-el-Adha!!!

Ce qui prouverait donc que notre nation, au lieu de devoir son Indépendance au vodou, la devrait plutôt à l’Islam, à Dieu plutôt qu’aux loas! Ce qui devrait aussi faire de notre pays un peuple majoritairement musulman par reconnaissance envers Allah, notre Dieu Unique!

                   

Éducation: Dans un pays où l’éducation est administrée par des écoles en majorité congréganistes et privées, les sujets contraires aux croyances de ces éducateurs sont souvent négligés sinon complètement ignorés.  

  Géographie: À la lumière des 2 points précédents, nous pouvons comprendre que notre éloignement géographique des pays berceaux de l’Islam (Moyen-Orient) représente un terrain favorable à la persistance de cette ignorance. Sans oublier notre proximité avec l’un des pays les plus hostiles au Moyen-Orient, qui, avec ses médias, s’acharne à véhiculer à travers le monde une image de l’Islam qui ne reflète en rien des convictions et croyances musulmanes, mais plutôt celles d’un groupe minoritaire de fanatiques comme il y en a dans toutes les religions.   

C’est ainsi que tout comme moi pendant longtemps, beaucoup d’haitiens, jeunes et vieux, ont encore de l’Islam, et maintenant plus que jamais, une opinion basée sur des rumeurs conçues par la mauvaise foi des uns et véhiculées par l’ignorance des autres, ce qui aboutit à une phobie d’une religion dont finalement nous ne savons absolument rien. J’ai pris conscience de mon ignorance durant un voyage à l’étranger où j’ai eu la chance de fréquenter au quotidien une personne musulmane qui m’a un jour, sans trop réaliser l’ampleur de son acte, présenté un livre qui, depuis, me fascine: Le Saint Coran (pdf)  

De retour dans mon pays, me retrouvant seule avec ma nouvelle Foi, j’ai entrepris de chercher de l’aide, une communauté de musulmans que je pourrais intégrer. Ma recherche restant infructueuse, j’ai eu l’idée de créer ce blog, avec ces 3 principaux objectifs en tête:  

- Réunir la communauté musulmane haïtienne dans le but de nous soutenir les uns les autres et de supporter, éclairer, accompagner les nouveaux convertis,  

- Inviter les Musulmans du monde entier à partager avec nous leurs expériences, bonnes et mauvaises, et à nous faire profiter de leur savoir et de leur sagesse acquise dans la pratique de la Religion de Dieu. 

- Présenter les principes de base de l’Islam aux non-croyants pour que nous n’ayons plus à nous justifier pour des actes non-musulmans revendiqués par des prétendus musulmans. Et peut-être qu’en nous connaissant mieux et en nous fréquentant, nos concitoyens vivant dans cette société moderne déchue et dans ce pays sur son déclin, trouveront dans notre Foi et notre humble communauté non seulement un oasis dans le désert de leurs tourments mais aussi et surtout une source intarissable de bénédictions sur le Chemin vers leur Destinée Finale.  

As-salam Alleikoum!

 

=====================================

=============
Transformez votre quotidien

en métamorphosant votre environnement!

 

L'ISLAM EN HAÏTI bouton8831       Ousurfer.com       Annuaire de Blogs

annuaire de blogs Annuaire blog quoi2neuf button

Watch my blog   Bleu Bonheur   Concours   Annuaire Blog 

Annuaire de Blogs   annuaire de blog    

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}

Trafic Booster




Les Petites Ablutions (woudou)

30122008

Image de prévisualisation YouTubeLes faire :

  • avant la prière 
  • avant de lire le Saint Coran

    Les étapes:

    • Formuler intérieurement l’intention de se purifier 
    • Dire : « Bismillah » (Au Nom de Dieu) 
    • Se laver : 
      • Les mains ( 3 fois) jusqu’aux poignets, en faisant bien attention de passer de l’eau entre tous ses doigts.  
      • La bouche (3 fois) en secouant l’eau à l’intérieur et en se nettoyant les dents avec l’index si on ne les a pas encore brossées.
      • Le nez (3 fois) en introduisant de l’eau dans les narines avec la main droite, tout en la rejetant par expiration avec la main gauche.
      • Le visage (3 fois), du front jusqu’au-dessous du menton, en prenant soin de bien répartir l’eau sur l’ensemble du visage. 
      • Les avant-bras (3 fois) en prenant de l’eau d’abord dans la paume de sa main droite et la laisser couler jusqu’au coude en se lavant avec la main gauche. Faire de même pour l’avant-bras gauche.
      • Les cheveux (1 seule fois) : se mouiller les mains, puis les passer sur les cheveux en allant du front à la nuque et de la nuque au front.
      • Les oreilles (1 seule fois) à l’aide de l’index et du pouce, en lavant d’abord l’intérieur puis l’extérieur de l’oreille.
      • Les pieds (3 fois) : d’abord le pied droit entièrement jusqu’à la cheville, en faisant attention de bien laver entre les orteils ; puis en faire de même pour le pied gauche.
    • Formuler l’invocation finale : à la fin des ablutions, il est très méritoire de dire l’invocation suivante : 

« J’atteste qu’il n’y a d’autre Dieu qu’Allah

sans rien Lui associer

et j’atteste que Mohammed, paix et bénédictions sur lui,

est Son Serviteur et Son Envoyé » 

« Ach-hadou ane la ilaha illa-llah

wahdahou la charika lahou, 

Wa ach-hadou anna mouhammadane ábdouhou

wa rassoulouhou. »

Conditions de validité des ablutions 

Pour que la purification soit valide, il faut : 

  • Avoir formulé l’intention de se purifier 
  • Etre vraiment purifié 
  • Pour la femme, 
    • il faut que ses vêtements soient amples et propres 
    • respecter sa conscience et sa décence : ne dévoiler de son corps que ce qui lui est autorisé par Son Seigneur, c’est-à-dire le visage et les mains 

Le Prophète (pbsl) a dit à ce propos :

« Dieu n’accepte la prière d’une femme pubère

que si elle est voilée. »

Donc, le corps, le cou, les bras et les jambes doivent être recouverts d’un tissu qui ne soit ni transparent, ni moulant. Ainsi habillée et purifiée, elle est prête pour la prière. 

kujj 

Annulation des ablutions 

Le musulman/ la musulmane perd son état de pureté : 

  • Lorsqu’il fait ses besoins naturels 
  • Lorsqu’il émet un gaz 
  • Lorsqu’elle émet des sécrétions vaginales suite à un rêve nocturne 
  • Lorsqu’il s’évanouit 
  • Lorsqu’il dort profondément 
  • Lorsqu’il touche ses parties intimes dénudées 

Dans ce cas, le Musulman se doit de refaire ses ablutions (woudou) afin de pouvoir accomplir la prière. 

Si l’on a fait le woudou, et qu’on mette ensuite ses chaussettes, on n’est pas obligé de les enlever pour faire le woudou suivant pour la prochaine prière, il suffit alors de passer les mains mouillées une fois sur les chaussettes.

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




La Purification (les ablutions)

30122008

Les ablutions ont le pouvoir de purifier notre cœur des noirceurs de nos désobéissances et de nos péchés. Tous les péchés sortent du corps de celui qui fait parfaitement ses ablutions, ils sortent même d’en-dessous de ses ongles.  Le Prophète (pbsl) nous a dit : 

« Purifiez votre corps

et Allah vous purifiera tout entier. »…

  « L’ablution est la clé de la prière,

et la prière est la clé du Paradis. »…. 

 

« Au Jour de la Résurrection,

les gens de ma communauté auront

le front, les mains et les pieds brillants de lumière :

ce sera la trace de leurs ablutions.

Que chacun d’entre vous s’efforce donc

de renforcer sa lumière.»

3 types d’ablutions : 

  • Les petites ablutions ou ablutions mineures (woudou) qui se font principalement : 
    • avant la prière 
    • avant de lire le Saint Coran
  • Les grandes ablutions (ghusl) qui se font :  
    • avant la conversion
    • pour la salat al-jummua (prière en assemblée le vendredi) 
    • pour se purifier dans les circonstances suivantes : 
      • après un rapport conjugal (dans les liens du mariage bien sûr)
      • après les menstrues et les lochies (période après l’accouchement).
  • Les ablutions sèches qui sont permises: 
    • Lorsqu’un musulman est en voyage
    • Lorsqu’il est malade
    • Lorsqu’il n’a pas accès à l’eau.
    • Lorsque l’utilisation de l’eau peut aggraver sa maladie 

Dans ces cas précis, Dieu Le Très-Haut permet au Musulman de se purifier à l’aide d’une pierre ou de la terre.   

   

Quelques règles pour les ablutions 

Le Prophète (SAAS) nous a enseigné la bonne manière de faire les ablutions. Ses conseils sont précieux. En voici quelques-uns à suivre lors de la purification:

Dans les toilettes : 

  • Formuler intérieurement l’intention de se purifier 
  • Entrer par le pied gauche et sortir par le pied droit 
  • Ne pas porter sur soi un objet portant le nom de Dieu 
  • Eviter de parler 
  • Se laver avec la main gauche 
  • Utiliser de l’eau pure 
  • Se purifier d’abord devant puis derrière 
  • Asperger d’eau toutes les parties susceptibles d’avoir été touchées par de l’urine 
  • Se laver les mains avec du savon après le nettoyage des parties intimes. 

En dehors des toilettes : 

En plus de ce qui a été cité précédemment, le Musulman se doit de respecter certaines règles quand il est contraint de faire ses ablutions à l’extérieur : 

  • Choisir un lieu propre 
  • Se cacher du regard des autres 
  • Eviter de s’orienter vers la Qiblah (Lieu Saint consacré à Dieu, à l’est) 
  • Ne pas faire ses besoins dans u plan d’eau en pleine nature (lac, rivière…) 
  • Possibilité de s’essuyer avec des pierres en l’absence d’eau. 
  • Après s’être purifié les parties intimes et s’être lavé les mains, il faut penser à se brosser les dents, car l’hygiène buccale est très importante. 

     

     

     

     

     

Obligations et recommandations dans les ablutions

Comme tout acte d’adoration de la pratique religieuse islamique (prière, jeûne…), les ablutions comprennent des actes obligatoires dits « fard » et des actes recommandés dit « sounnah ». 

  • Les actes obligatoires dits « fards ». Les ablutions ne sont valables que si le Musulman effectue les actes obligatoires suivants : 
    • Formuler intérieurement l’intention de se purifier 
    • Se laver le visage une seule fois 
    • Se laver les mains et les avant-bras jusqu’aux coudes 
    • Se passer les mains mouillées sur les cheveux 
    • Se laver les pieds jusqu’aux chevilles 
    • Respecter l’ordre des actes précités 
  • Les actes recommandés dits « sounnah ». Ce sont des actes et des paroles non obligatoires, recommandés par le Prophète (pbsl). 
    • Dire : « Bismillah » (Au Nom de Dieu) 
    • Se laver les mains jusqu’aux poignets 3 fois 
    • Se frotter entre les doigts 
    • Se rincer la bouche 3 fois 
    • Aspirer de l’eau par les narines et la rejeter 3 fois 
    • Commencer par se laver les membres droits puis les membres gauches. 
    • S’essuyer les oreilles de l’intérieur vers l’extérieur 
    • Ne pas couper ses ablutions 
    • Utiliser peu d’eau 
    • Formuler l’invocation finale 

 Conditions de validité des ablutions Pour que la purification soit valide, il faut : 

  • Avoir formulé l’intention de se purifier 
  • Etre vraiment purifié 
  • Pour la femme, 
    • il faut que ses vêtements soient amples et propres 
    • respecter sa conscience et sa décence : ne dévoiler de son corps que ce qui lui est autorisé par Son Seigneur, c’est-à-dire le visage et les mains 

Le Prophète (pbsl) a dit à ce propos :

« Dieu n’accepte la prière d’une femme pubère

que si elle est voilée. »

Donc, le corps, le cou, les bras et les jambes doivent être recouverts d’un tissu qui ne soit ni transparent, ni moulant. Ainsi habillée et purifiée, elle est prête pour la prière. 

Annulation des ablutions 

Le musulman/ la musulmane perd son état de pureté : 

  • Lorsqu’il fait ses besoins naturels 
  • Lorsqu’il émet un gaz 
  • Lorsqu’il émet des sécrétions vaginales suite à un rêve nocturne 
  • Lorsqu’il s’évanouit 
  • Lorsqu’il dort profondément 
  • Lorsqu’il touche ses parties intimes dénudées 

Dans ce cas, le Musulman se doit de refaire ses ablutions (woudou) afin de pouvoir accomplir la prière. 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




Les Fêtes Musulmanes

27122008

Le monde musulman utilise le calendrier hégirien qui est un calendrier lunaire, c’est-à-dire basé sur les cycles de la lune. Alors que le monde occidental utilise plûtot le calendrier grégorien qui est un calendrier solaire.

La différence de durée entre les cycles lunaire et solaire rend difficile l’établissement de correspondances exactes des dates des fêtes musulmanes dans le calendrier grégorien longtemps à l’avance: c’est possible, à l’aide de calculs astronomiques, mais c’est l’observation à l’œil nu de la nouvelle Lune qui signale le début du mois pour les musulmans, et non tous ces calculs. 

Or, le premier croissant de lune peut être visible à Ryad et pas au Caire, par exemple, d’où des différences de début de mois entre les pays.

Pour vos estimations à usage personnel, il existe des logiciels de conversion  des dates d’un calendrier à l’autre. Cliquez pour essayer.

j

Les Fêtes Musulmanes: dates et significations

Les 12 mois du calendrier lunaire musulman


Présentations des grandes fêtes musulmanes


1 – Mouharram

Le nouvel an.10e jour – Achoura : un ou deux jours de jeûne suivant les contrées. Pour les chiites, c’est aussi l’anniversaire de la levée de l’armée de Hussein, petit-fils de Mahomet pour faire valoir ses droits de Calife.


2 – Safar

 


3 – Rabi al Awal

12e jour – Fête du Mawlid-ennabaoui « Moulad », elle commémore la naissance de Mahomet.


4 – Rabi at Tani

 


5 – Djoumada al Oula

 


6 – Djoumada at Tania

 


7 – Radjab

 


8 – Chaaban

Laila Al-Bar’h : la nuit du pardon. Les musulmans se pardonnent mutuellement leurs fautes avant d’entamer le Ramadan.


9 – Ramadan

Le Jeûne : on jeûne tout le mois de Ramadan du levé du soleil au coucher du soleil.26e jour - Leïlett el Kader, La nuit du destin : anniversaire de la révélation du Coran vers 610.dernier jour – Aïd-el-Fitr ou Aïd-el-Sarir : Marque la fin du jeûne. On le célèbre par une prière commune.


10 -C
hawwâl

 

11 – Dou al Qada

 


12 – Dou al Hidjia

le Hadj : le pélerinnage à la Mecque. Il est obligatoire un fois dans la vie du musulman s’il en a les moyens.10e jour – Aid-el-kebir : fete célébrée en souvenir du sacrifice demandé par Dieu à Abraham. Abraham devait sacrifier son fils mais au dernier moment Dieu fit remplacer son fils par un bélier. C’est la fete du « sacrifice ». Elle est célébrée 70 après la fin du ramadan.

 

Correspondances des fêtes musulmanes avec le calendrier grégorien  

Fête

Date hégirienne

Date grégorienne

 Achoura  10 Muharram 1430 7 Janvier 2009
 1er Jour de jeûne  1 Ramadhan 1430 22 Août 2009 (non confirmé)
 Lailat ul-Qadr (La Nuit du Destin)  20-29 Ramadhan 1430 10 – 19 Septembre 2009
 Aid al-fitr  1 Shawwal 1430 20 Septembre 2009 (non  confirmé)
 Jours du Hajj (pèlerinage à la Mecque)  8-13 Thw al-Hijjah 1430 25-30 Novembre 2009
 Jour d’Arafat  9 Thw al-Hijjah 1430 26 Novembre 2009
 Aid-al-adha  10 Thw al-Hijjah 1430 27 Novembre 2009

h

jAVERTISSEMENTS :

  • Le calendrier hégirien repose sur le cycle lunaire, c’est pourquoi l’année hégirienne est de onze jours moins que l’année grégorienne.

  • Les mois hégiriens ne sont aucunement liés aux saisons reposant sur le cycle solaire, ce qui signifie que les fêtes islamiques qui tombent au même mois chaque année peuvent arriver à des saisons différentes. Le hajj ou le mois de ramadan peuvent tomber en été ou en hiver.

  • Les différentes occasions islamiques ne tombent à la même date qu’une fois toutes les trente trois années, quand s’achève le cycle lunaire.

  • Il se peut que l’on trouve quelques petites nuances entre les différents calendriers islamiques imprimés pour plusieurs raisons :
    - Premièrement: L’absence d’un critère international pouvant confirmer la naissance de la nouvelle lune.
    - Deuxièmement: L’usage de modes de calcul divers pour la perception du croissant.
    Troisièmement: Les intempéries pouvant frapper le lieu où l’on procède à cette perception.

C’est pourquoi il n’existe encore pas un calendrier islamique à 100% d’exactitude. La vision oculaire du croissant – vision non basée sur les seuls calculs – s’impose donc pour pouvoir déterminer quelques occasions importantes comme le premier ramadan et les jours des deux fêtes.

 

Prévisions 2008-2011

2008 CALENDAR OF IMPORTANT ISLAMIC DATES
Aashura: January 18, 2008
Ramadan: September 1 – September 29, 2008
Eid ul-Fitr: September 30, 2008
Hajj: December 6 – December 9, 2008
Eid ul-Adha: December 8, 2008
Islamic New Year: December 29, 2008 (1430 A.H.)

2009 CALENDAR OF IMPORTANT ISLAMIC DATES
Aashura: January 7, 2009
Ramadan: August 21 – September 19, 2009
Eid ul-Fitr: September 20, 2009
Hajj: November 25 – November 28, 2009
Eid ul-Adha: November 27, 2009
Islamic New Year: December 18, 2009 (1431 A.H.)

2010 CALENDAR OF IMPORTANT ISLAMIC DATES
Aashura: December 27, 2009
Ramadan: August 11 – September 8, 2010
Eid ul-Fitr: September 9, 2010
Hajj: November 14 – November 17, 2010
Eid ul-Adha: November 16, 2010
Islamic New Year: December 7, 2010 (1432 A.H.)

2011 CALENDAR OF IMPORTANT ISLAMIC DATES
Aashura: December 16, 2010
Ramadan: August 1 – August 29, 2011
Eid ul-Fitr: August 30, 2011
Hajj: November 4 – November 7, 2011
Eid ul-Adha: November 6, 2011
Islamic New Year: November 26, 2011 (1433 A.H.)

Quelques explications 

Muharram

Le nouvel an/ jour de l’Hégire : le nouvel an islamique célèbre le départ de Mohammed de la

Mecque pour Médine, en 622.

h

Rabi I

La naissance du prophète : pendant le mois de Rabi I on célèbre la naissance de Mohammed en

570 et toute sa vie.

lk

Chabân

Laila Al- Bar’h/ la nuit du pardon : les musulmans se pardonnent mutuellement tous leurs griefs pour se préparer au Ramadan

j

Ramadan

Le ramadan : neuvième mois lunaire du calendrier islamique, c’est un mois de jeûne, une des

institutions les plus populaires de l’Islam. C’est un mois sacré parce que le Coran a été révélé

ce mois-là. Le jeûne pendant la journée est absolu, ni liquides , ni aliments solides. Le jeûne du

Ramadan est un des cinq piliers de l’Islam. Il permet à la fois de montrer sa maîtrise de soi pour

Dieu , d’accepter la faim en union avec les pauvres et de souder la communauté. C’est une mois

commémoratif où l’enseignement religieux et les prières spéciales, le soir, à la mosquée, sont

particulièrement importants.

La fin de la journée de jeûne, au coucher du soleil, donne lieu à des fêtes. Le jeûne

recommence au lever du soleil.

‘Id- Al- Fitr (ci-dessous) marque la rupture du jeûne.

j

Lailat al qadr/ la nuit du destin 

C’est la célébration de la révélation du Coran à Mohammed.

j

Chawwal

‘Id al-Fitr/Petite Fête : c’est la fin du Ramadan, une grande explosion de joie. Après la prière tôt à

la mosquée, la famille, les voisins, les amis échangent des cadeaux et partagent des repas festifs.

Dans de nombreux pays musulmans, les croyants se rendent au cimetière sur la tombe de leurs

proches.

u

Dhoul-Hijja

C’est le mois du pèlerinage (hajj) à la Mecque.

‘Id al-Adha/ la fête du sacrifice : elle dure 4 jours, est célébrée dans le monde entier et indique la

fin du pèlerinage à la Mecque ; on sacrifie des animaux et on donne la viande aux pauvres.

 

PAGE EN CONSTRUCTION…

 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




2. La Prière (la salat)

27122008

salat4.jpg

Il s’agit de faire la prière 5 fois par jour. C’est le trait distinctif de l’Islam. Quiconque abandonne sa prière le fait au risque de sortir de l’Islam. 

« … car la salat est pour le croyant

une prescription à des moments déterminés. » 

                                                            An-Nissa 4 : 103 

salat8.jpgLa salat est la plus essentielle des obligations qui incombent au Musulman. C’est l’acte le plus évident qu’exécute un musulman pour montrer son obéissance à allah.

La salat est aussi un moyen de se rappeler Allah.  Le croyant en prière abandonne tout et se consacre à l’adoration d’Allah. Il suit exactement les instructions de l’Envoyé d’Allah (SAAS).

Il passe d’une position à l’autre d’une façon posée en concentrant son attention sur Allah. Il sent qu’il se tient devant Allah le Tout-Puissant. 

La salat est véritablement un moyen de rapprocher les êtres humains d’Allah. 

 Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Nous t’avons certes, accordé l’Abondance.

Accomplis la Salat pour ton Seigneur et sacrifie.

Celui qui te hait sera certes, sans postérité.

                                                            Al-Kawtar 

petitgarconmosquee.jpgEtant donné son importance, tout Musulman/ toute musulmane se doit d’apprendre à faire la prière. Les enfants devraient commencer à la faire dès l’âge de 7 ans. Quand ils atteignent l’âge de 10 ans, leurs parents doivent les discipliner s’ils ne prient pas régulièrement. 

Et cherchez secours dans l’endurance et la Salat :

certes, la Salat est une lourde obligation,

sauf pour les humbles,  …..

                                                                       El-Baqarah: 45

mosqueealqarawiyyin1fesshopme.jpgTous les musulmans doivent faire la salat et en toutes circonstances. Ceux qui ne peuvent pas rester debout peuvent prier assis. Ceux qui ne peuvent pas s’asseoir peuvent rester couchés. Les voyageurs ont la facilité d’abréger leur salat. 

salat5.jpgEt quand vous parcourez la terre,

ce n’est pas un péché pour vous de raccourcir la Salat,

si vous craignez que les mécréants ne vous mettent à l’épreuve,

car les mécréants demeurent pour vous un ennemi déclaré.

                                                                      El-Baqarah: 101

  

La journée du Musulman commence et se termine avec la prière. La 1ère chose qu’un Musulman fait quand il se réveille le matin est de prier Allah, de Le louer et de Le remercier. Ã la fin de la journée, après avoir vaqué à toutes ses activités, il se souvient d’Allah dans sa prière, Le louant et Le remerciant avant de dormir. 

Soyez assidus aux Salats et surtout la Salat médiane;

et tenez-vous debout devant Allah, avec humilité .

                                                                   Al-Baqarah: 238

salat7.jpgOn peut prier individuellement ou en assemblée. Lorsqu’on prie en assemblée, les fidèles se tiennent debout en rangées bien étroites.  La personne qui dirige la prière s’appelle l’imam. Il se tient devant tous les autres fidèles assemblés. Les fidèles le suivent point par point dans l’exécution de la prière.  Il est préférable de faire chacune des 5 prières obligatoires en assemblée.

Les fidèles s’assemblent dans la mosquée dès qu’ils entendent ”l’adhan”: c’est l’appel à la prière fait par un homme

qu’on appelle le “mou’adhin (muezzin). Il proclame très fort les paroles de « l’adhan » que voici: 

jhnhkj

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

Allaahou Akbar, Allaahou Akbar 

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

 Allaahou Akbar, Allaahou Akbar

Je témoigne qu’il n’y a point de dieu hormis Allah

Achhadou alla ilaaha illaallaah

Je témoigne qu’il n’y a point de dieu hormis Allah

Achhadou alla ilaaha illallaah

Je témoigne que Mohammed est l’Envoyé d’Allah

 Achhadou anna Mohammad ar-Rassouloullaah

Je témoigne que Mohammed est l’Envoyé d’Allah

 Achhadou anna Mohammad ar-Rassouloullaah

Venez à la prière, venez à la prière

Hayya ’alas-salaah, hayya ‘alas-salaah

Venez à la félicité, venez à la félicité

 Hayya ‘alal-falaah, hayya ‘alal-falaah

Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand

 Allahou Akbar, Allahou Akbar

Il n’y a point de dieu hormis Allah.

La ilaaha illallaah.

 hggj

La Salat comporte 2 étapes : 

  1. La Purification (les ablutions)
  2. La Prière 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




Le Voile

26122008

« L’homme ne doit pas se couvrir la tête,

puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu,

tandis que la femme est la gloire de l’homme.

En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme,

mais la femme a été tirée de l’homme ;

et l’homme n’a pas été créé à cause de la femme,

mais la femme a été créée à cause de l’homme.

C’est pourquoi la femme, à cause des anges,

doit avoir sur la tête une marque

de l’autorité dont elle dépend.

Toutefois, dans le Seigneur,

la femme n’est point sans l’homme,

ni l’homme sans la femme.

Car, de même que la femme a été tirée de l’homme,

de même l’homme existe par la femme,

et tout vient de Dieu.

Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans être voilée ? »

1 Corinthiens 11: 7

f

On serait tenté de croire que ces versets viennent du Coran, mais non, ils sont tirés du Nouveau Testament.

Et en lisant dans l’Ancien Testament, nous trouvons des passages qui nous confirment que ce n’était pas une nouvelle règle que Paul essayait d’inculquer aux femmes. En effet, nous lisons dans Genèse 24: 65:

« Rebecca leva aussi les yeux, vit Isaac,

et descendit de son chameau.

Elle dit au serviteur: Qui est cet homme,

qui vient dans les champs à notre rencontre?

Et le serviteur répondit: C »est mon seigneur.

Alors elle prit son voile, et se couvrit. »

Dans le livre d’Esaïe 47: 2:

« Prends les meules et mouds de la farine;

ôte ton voile, relève ta robe,

découvre ta jambe, traverse les fleuves! … »

n

Le port du voile était tellement ancré dans les moeurs et « la mode » des premières servantes du Seigneur que nous en trouvons des exemples, même dans la poésie de Salomon, Cantique des Cantiques 4: 3:

« Voici, tu es belle, mon amie; voici, tu es belle!

Tes yeux sont des colombes

derrière ton voile

Tes lèvres sont comme un fil écarlate,

et ta bouche est agréable;

ta joue est comme un quartier de grenade

derrière ton voile. »

j

Il paraît que le voile chrétien aurait été abandonné seulement au siècle dernier. Cependant certains prétendent qu’il n’était obligatoire que dans les églises, d’où le voile de la mariée et celui de la veuve ainsi que la religieuse qui consacre sa vie à la prière. Mais pourtant, il est bien dit clairement dans le Nouveau Testament (pour ceux qui disent que Jésus avait aboli ces coutumes!!!), 1 Corithiens 11: 5:

« Toute femme, au contraire,

qui prie ou qui prophétise,

la tête non voilée, deshonore son chef:

c’est comme si elle étsit rasée.

Car si une femme n’est pas voilée,

qu’elle se coupe aussi les cheveux.

Or s’il est honteux pour une femme

d‘avoir les cheveux coupés ou d’être rasée,

qu’elle se voile!  »
 

Pourquoi la société occidentale s’acharne autant contre les femmes musulmanes qui choisissent d’obéir à Dieu en portant leur voile, comme si c’était une invention de l’Islam? On retrouve même cette obligation de porter le voile « pour les filles d’hommes libres » et l’interdiction de le porter pour les prostituées dans des lois de certains pays comme l’Assyrie, lois attribuées à Teglath-Phalasar 1er (v. 1000 avant Jésus-Christ).

Si les chrétiennes décident d’enlever le voile que le Seigneur leur a prescrit par pure conformité à la société moderne et à sa mode, nous respectons leur choix. Mais qu’on n’essaie pas de nous stigmatiser en inventant des justifications religieuses à ce choix! 

Les musulmanes elles aussi ont le droit de choisir. Et si elles décident de se voiler, la gloire revient à Allah qui s’exprime clairement en ces termes dans le Coran- Sourate 24: 31:

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards,

de garder leur chasteté,

et de ne montrer de leurs atouts que ce qui en paraît et

qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines;

et qu’elles ne montrent leurs atouts qu’à leurs maris,

ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris,

ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris,

ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères,

ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes,

ou aux esclaves qu’elles possèdent,

ou aux domestiques mâles impuissants,

ou aux garçons impubères qui ignorent

tout des parties cachées des femmes. »

h

Certaines controverses sont nées à partir du suivant verset que certains interprètent comme limitant le port du voile aux femmes du prophète:

« Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles,

et aux femmes des croyants,

de ramener sur elles leurs grands voiles :

elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées.

Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

Sourate 33: 59

Mais nous n’en voyons pas la justification puisqu’il inclut tout aussi clairement les « femmes des croyants ».

En somme, le port du voile est un précepte du code vestimentaire de toute servante du Seigneur, quelle que soit sa religion, puisque Dieu a pris le soin de le mentionner dans toutes les Écritures: dans La Bible autant que dans le Coran.

 

Le Voile Islamique est:

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}




La Femme

26122008

12332.jpgLa société occidentale a une vision de la femme musulmane qui est celle d’une femme opprimée et inférieure aux hommes. Qu’en est-il en réalité?

Nous vous proposons ce très bel article tiré du blog: Islam.free.fr , qui exprime mieux que nous ne le ferions, nos propres convictions sur le sujet.

 

ETRE FEMME MUSULMANE

Comme dans toute société humaine non-déréglée, la stabilité et le bonheur familiaux sont recherchés dans la société musulmane. La femme est le piller central de cette stabilité.

Quid de la femme musulmane dans le Coran?

Le Coran trace le portrait idéal du fidèle, homme ou femme, dans la sourate alfourqan Versets 63-74. Onze qualités morales et spirituelles exigées du fidèle modèle sont couronnées et parachevées par le bonheur familial et social:

« Les serviteurs modèles de Dieu marchent humblement sur terre et ne vont pas perdre leur temps en vaines controverses avec les mécréants, passent une partie de leur nuit à se prosterner devant leur Seigneur, prient Dieu de leur épargner le tourment de l’enfer, dépensent une partie raisonnable de leurs revenus pour la charité, n’invoquent jamais les fausses divinités, ne tuent Jamais, ne forniquent jamais, ne profèrent jamais de faux témoignages, ne fréquentent pas les gens occupés aux frivolités de la vie, écoutent attentivement la parole de Dieu« .

mreetenfant1.jpg Le verset final représente le modèle des femmes de foi et des hommes pieux en prière, s’adressant à Dieu et espérant qu’Il exauce leur demande:

« Seigneur Dieu! Donne-nous en nos épouses et époux et en nos enfants la joie et le contentement et fais de nous un modèle et un guide à suivre par les pieux, »

Telle est l’importance de la joie familiale en islam, et tel est le rôle de la femme musulmane: celui d’être le pivot du bonheur familial.

untitled31.bmpCette « femme au foyer » modèle est le contraire de la créature insignifiante et opprimée qu’on voit de nos jours dans nos sociétés éprouvées par l’analphabétisme et alourdies par les traditions machistes et injustes. L’islam avec sa Loi et son modèle de la femme a tiré une fois déjà, du temps du Prophète, la femme arabe des abîmes d’injustice où elle souffrait le martyre.

Il est urgent de tirer la femme musulmane contemporaine, retombée peut être plus bas que sa soeur antéislamique, de l’abîme d’injustice et de négligence où elle est ravalée. Notre époque n’est peut-être pas plus clémente pour la femme que celle où le père dénaturé et inhumain ensevelissait cruellement son nouveau-né si par malheur il se trouvait être une fillette!

L’infortune de la femme musulmane de nos jours est double. Vivant déchirée entre la situation malheureuse que lui fait l’injustice masculine locale et le modèle occidental attirant par sa liberté apparente, elle se métamorphose en une imitation d’Européenne sitôt qu’elle en trouve le moyen. Ceci si elle appartient à une couche « évoluée » que l’enseignement manqué ou la scolarité dans un établissement étranger ont façonnée; le reste de la population féminine végète dans l’ignorance et n’ose même pas penser à la moindre transformation qui soit.

Les deux, la femme « émancipée » et l’autre, ignorent tout des droits que l’islam originel leur octroie. Les voilées de l’islam qui inquiètent les écoles et les universités en France par leur présence et qui secouent le joug des injustices chez nous sont l’avant-garde d’une prise de conscience nouvelle.

untitled.bmpLa femme musulmane a le droit, dans la Loi islamique, droit que les traditions rétrogrades lui confisquent, de choisir son mari, de n’accepter un prétendant que sous conditions (y compris la condition de ne pas épouser une seconde femme), de demander le divorce, de travailler et de prendre des responsabilités sociales et professionnelles, de disposer librement et en toute indépendance de ses revenus.

Son droit à l’instruction est sans limites, ainsi que son devoir de participer à l’effort de sa société pour s’émanciper elle-même et pour libérer la nation musulmane des entraves coutumières et de la dépravation morale. En d’autres termes, elle a le droit d’être un être humain à part entière: digne et vivant dans la décence!

Nombreux sont les droits de la femme musulmane prescrits par la Loi; le premier de ces droits est celui d’avoir les moyens et le temps d’adorer le Seigneur en participant pleinement à l’oeuvre pie collective après s’être acquittée de ses devoirs personnels. La Loi ne voit pas en elle, comme c’est le cas de l’Eglise, un être sans âme responsable du péché originel et lieutenant du diable.

La femme musulmane doit s’informer de ses droits, consciente et bien informée, elle devra revendiquer leur application. Personne d’autre ne peut faire cela à sa place. Une assise solide de droits matériels et moraux la libérera des servitudes ancestrales et lui permettra de se consacrer à ses devoirs. La bonne oeuvre susceptible de repêcher les musulmans est ardue et demande l’effort bénévole de tous, femmes et hommes côte à côte, associations faisant compétition avec d’autres associations.

La compétition dans la bonne oeuvre est l’une des conditions de l’Epreuve. Ne lisons-nous pas dans la sourate al-moulk que Dieu a créé la mort et la vie pour nous éprouver et connaître qui de nous fait meilleure action? Un gouvernement islamique ne peut que dégager le chemin et aplanir les difficultés: c’est à l’effort conjugué de l’homme et de la femme d’investir le champ d’action, de s’y investir avec persévérance.

La touche féminine est plus que complémentaire de la décision masculine: sa sensibilité délicate et son amour maternel sont irremplaçables, voire décisifs dans l’effort de changement pour que se réalise « l’alternance des jours ». La main décidée d’un gouvernement islamique peut et doit arrêter l’hémorragie de la société blessée, mais qui d’autre que la compassion féminine peut soigner délicatement les blessures physiques comme psychologiques et y appliquer les baumes réparateurs, nécessaires après tant de souffrances?
 

Article tiré du blog: Islam.free
 
que nous nous sommes permis d’illustrer

dans le seul souci d’en faciliter la lecture.

 

WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0; if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,383943);}







.::Dieu est bon::. |
SEL ET LUMIERE |
islam ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeunes Missionnaires Advent...
| LES ETOILES DE L'EGLISE " L...
| Messages et apparitions